Preview de Team Sonic Racing (K-Day 2019)

Ce mercredi 30 janvier 2019 se tenait le K-Day de Koch Media, soirée de présentation de quelques jeux à venir parmi lesquels Metro Exodus, Dirt Rally 2.0, Dead or Alive 5, Team Sonic Racing et d'autres. Muni de mon invitation, je suis allé dans le petit loft parisien afin d'en savoir un peu plus sur le prochain jeu du hérisson bleu, prévu pour fin mai...

K-Day et Metro Exodus

Preview de Team Sonic Racing (K-Day 2019)

Sur place, c'est bel et bien le jeu basé sur l'univers du roman Metro 2033 qui est à l'honneur. Mise en scène post-apocalyptiques et mise en avant du froid polaire russe, des décorations jusqu'au buffet et autre lithographies numérotées, m'ont parfaitement accueilli. J'ai pu mettre mes mains sur le jeu et noter deux choses. La première, c'est que je suis toujours aussi nul aux FPS sur consoles et la seconde, c'est que l'ambiance glauque et glaciale est parfaitement retranscrite, allant jusqu'à me faire bondir de mon siège quand un monstre assez peu accueillant est venu me dire bonjour dans l'eau. Une chose est sûre : ce jeu, qui s'est récemment fait remarquer en étant annoncé comme exclusif au store Epic Games, a fait forte impression. Pas de panique, quelqu'un de beaucoup plus aiguisé que votre serviteur s'occupera du test que vous pourrez lire sur JeuxOnline autour de la sortie du jeu.

Vieille radio

J'ai également testé rapidement Kindgom Hearts 3. Je n'avais jamais touché à cette série auparavant et je dois souligner le soin apporté aux personnages et aux univers de Disney. Un des niveaux de la démo se déroulait dans un magasin de jouets avec des personnages de Toy Story et le mini-jeu de combat de méchas proposé était plutôt amusant. Après, en règle générale, j'ai trouvé les combats un peu brouillon. Je martelais les différentes touches d'attaque et de pouvoirs spéciaux sans réellement comprendre à quel moment ceux-ci m'étaient accordés. Une fois encore, vous aurez prochainement accès à un test aux petits oignons par un connaisseur de la saga.

Coin photo

J'ai rapidement essayé Nelke and the Legendary Alchemists qui semble être un jeu à mi-chemin entre de la construction de ville, du simulateur de rencontres et de J-RPG. Je n'ai rien de spécial à dire si ce n'est que les mécanismes assez complexes de cet univers méritent certainement plus qu'un quart d'heure dans une salle bruyante. Je n'ai pu qu'observer de loin DiRT Rally 2.0 qui a l'avantage de proposer d'anciennes cylindrées en plus d'être très agréable à l'oeil ainsi que Dead or Alive 5 dont la plastique des combattantes n'est pas désagréable non plus. Cependant, sans y avoir joué, difficile d'être plus locace.

Postes de pilotage

Team Sonic Racing

Passons au but premier de ma visite. Si la plupart des journalistes présents voulaient mettre leurs mains sur Metro Exodus (ou sur le buffet et les cocktails qui vont avec, c'est au choix), mon but était de tester le successeur de Sonic & All-Star Racing Transformed. Pour situer rapidement, il s'agissait d'un jeu de course sorti sur PC, PlayStation 3 et Xbox 360. Il mettait en scène Sonic ainsi que d'autres licences de Sega comme Golden AxE, Shenmue, Crazy Taxi ou d'autres beaucoup moins familières. C'était un jeu dans le style de Mario Kart tout à fait correct qui continue encore aujourd'hui à être joué sur Steam.

PC de test

Pour Team Sonic Racing, le studio Sumo Digital a décidé de mettre côté l'univers Sega et de se centrer uniquement sur celui du hérisson bleu. Ce n'est vraiment pas plus mal : ça permet une plus grande cohérence graphique, mais aussi dans le choix des niveaux et de l'ambiance qui en ressort, le tout en évitant d'avoir un effet "Smash Bros. du pauvre" avec des personnages inconnus au bataillon.

Dans ce build, on retrouve donc 12 personnages, parmi lesquels tous les différents protagonistes et bien sûr quelques "shitty friends" comme on aime le dire. Ceux-ci sont répartis en trois catégories, à savoir Vitesse, Technique et Puissance. Si l'atout des premiers est facile à visualiser, les seconds ont la capacité à ne pas être ralentis en cas de hors-piste et les derniers peuvent joyeusement foncer sur leurs adversaires sans risquer d'être déstabilisés. Pour la première fois depuis bien longtemps, les attributs des personnages se ressentent clairement manette en main. Si, sur Mario Kart, un personnage normalement "très rapide" ne se démarque pas tellement d'un autre qui l'est moins, la différence est extrêmement marquée sur Team Sonic Racing. La sensation de vitesse est extrêmement bien rendue avec un Sonic ou un Shadow tandis que Knuckles donne le sentiment de rouler au volant d'un char d'assaut. Ce choix très marqué peut paraître étrange à première vue puisque, a priori, les personnages classés en Vitesse sont très avantagés et risquent donc d'être sur-joués au détriment des autres.

Sonic & Shadow

Néanmoins, le jeu s'appelle Team Sonic Racing et le premier mot a son importance : il s'agit d'un jeu de course en équipe. Pour être plus précis, quatre équipes de trois joueurs concourent - un pilote Vitesse, un Technique et un Puissance (bien que je ne sache pas si la formule sera modifiable ou non). Le but est donc de remporter la victoire en équipe, ce qui passe par une bonne performance de votre part, mais aussi de vos alliés. Lors de l'un de mes essais, je suis arrivé deuxième et mes deux alliés quatrième et cinquième - nous avons été les vainqueurs au cumul des points, puisque le pilote arrivé premier n'a pas vraiment été aidé par les places très mauvaises de ses partenaires.

Le jeu en équipe ne s'arrête pas là : vous avez accès à plusieurs interactions pendant la course avec vos partenaires. Vous pouvez par exemple vous mettre dans le sillon doré de l'un d'entre eux pour profiter de son inspiration et rouler plus vite. Vous pouvez également décider de donner un objet récolté dans une boîte. Il vous suffit de presser une touche pour faire apparaître un message sur l'écran de vos deux partenaires, qui peuvent accepter ou non votre don. De plus, un objet transféré est plus puissant que sa version de base, ce qui devrait inciter à jouer en équipe. Ce type d'action (il en existe d'ailleurs d'autres) vous permettent de remplir une barre d'ultime qui, une fois prête, vous permet d'activer un énorme turbo pour tout le trio.

Team Ultimate

Team Sonic Racing tente le pari d'apporter cette nouvelle mécanique dans un style de jeu bien balisé. Et elle pourrait s'avérer payante : les tournois de Mario Kart se jouent individuellement en équipe dans le sens où les scores de chacun sont décomptés, mais c'est aux joueurs de faire attention comment ils se comportent sur le circuit (à savoir ne pas balancer ses objets sur ses alliés). Là, on nous propose un système prévu pour être joué en coordination et on peut dessiner les contours des possibilités offertes en mariant une bonne communication et une synchronisation au poil

Le jeu en lui-même ressemble à son prédécesseur à l'exception des véhicules, qui restent au sol. Le bon vieux snaking* bien moche ne semble pas être de retour (et c'est tant mieux) et on retrouve très vite les sensations d'un All Star Racing Transformed. Les vieux routards ne seront pas dépaysés, surtout que les circuits sont tous tirés de jeux Sonic, avec des remix des musiques connues. Une fois de plus, ça frappe juste et fort avec d'excellentes reprises par les habitués du hérisson bleu comme Crush 40 ou maintenant Hyper Potions. Le résultat fait un grand bien aux oreilles, mais c'est d'un autre côté LE point fort des Sonic en 3D : là où les jeux en eux-mêmes pouvaient aller dans le médiocre ou même dans le très mauvais, les bandes sonores étaient, elles, toujours très réussies.

Team Sonic Racing semble donc être une bonne alternative à Mario Kart. Le jeu sortira sur tous les supports console actuels ainsi que sur PC, mais apparemment sans cross-platform, selon ce qu'on m'a dit au K-Day. C'est peut-être donc sur support informatique qu'il aura sa carte à jouer pour cet été 2019, sachant qu'il recevra en plus une concurrence pas prévue au programme en la présence du remake de Crash Team Racing. Le jeu a été repoussé de 6 mois pour être fignolé, mais il faudra voir si le rendu final satisfera les joueurs. Au menu : une quinzaine de personnages et une vingtaine de courses ainsi qu'une baston par supports interposés de Sonic contre ses rivaux de la fin des années 90, Mario et Crash Bandicoot. On espère que la fin ne sera pas aussi tragique cette fois-ci.

Ligne d'arrivée
 

Je remercie KOCH Media pour leur invitation et leur accueil très chaleureux.

* Le snaking est une technique qui imite le déplacement d'un serpent en ligne droite en faisant de tout petits virages dans le but d'activer le turbo de dérapage. Le premier Sonic & Sega All-Star Racing l'utilisait, mais c'est surtout Mario Kart Double Dash qui l'a démocratisée. Cependant, son retrait sur tous les épisodes suivants est dû à l'énorme différence qu'il y avait entre les joueurs maîtrisant le snaking et ceux qui ne savent pas l'utiliser.


Que pensez-vous de Team Sonic Racing ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Intéressant