Test de BoxVR - perte de calories, été en monokini

Alors que le jeu est toujours en accès anticipé sur Steam et dans le magasin Oculus, FitXR a répondu aux appels du pied de la communauté PlayStation et a décidé de porter le jeu pour le PSVR. C'est une version 1.0 qui est disponible depuis fin avril, mais sur le créneau du jeu de rythme en VR, Beat Saber fait office de maître. Qu'en est-il de ce jeu focalisé fitness ?

Toutouyoutou, toutouyoutou

On parle beaucoup de Beat Saber, qui n'en finit plus de battre des records côté PlayStation Store dans la section VR où il règne sans partage depuis des mois. Pourtant, avant lui, c'est bien BoxVR qui est sorti en premier en accès anticipé côté PC, où il jouit toujours d'une bonne notoriété. Si Beat Saber est vraiment orienté vers le jeu, BoxVR poursuit un objectif différent : celui de vous faire suer, de faire travailler votre cardio et des muscles dont vous ne soupçonnez même plus l'existence (et pourtant, ils sont bien là et ne manquent pas de très vite se rappeler à votre bon souvenir).

Le jeu se présente comme son alter-ego de néon sous la forme d'un jeu de rythme en réalité virtuelle où il faut frapper les cibles dans le bon timing. Ici, point de sabres, c'est la pratique du noble art qui prime : la boxe. Il faudra donc donner des coups droits, crochets, uppercuts et bloquer, mais aussi savoir esquiver sur le côté ou en s'accroupissant, tout ce qui volera vers vous et dans le bon tempo de préférence. 

Tsubame Gaeshi pas dans la colle

La première rencontre avec le jeu ne donne très honnêtement pas très envie : pas foncièrement beau, l'interface est sommaire voire austère et les instructions minimales - un petit tutoriel succinct un peu planqué dans les paramètres du jeu permet de se familiariser avec les divers mouvements avec lesquels il faudra composer. On renseigne ses quelques données sommaires (âge, poids et sexe, avec éventuellement un objectif de temps par jour), sans doute pour pouvoir calculer le nombre de calories dépensées (le calcul étant approximatif) et on se lance dans le premier cours proposé, à savoir un petit échauffement de deux minutes. Le rythme est tranquille, on se dégourdit les muscles, on contemple surtout l'un des trois décors au choix entre deux mouvements et c'est la fin du petit cours. Au rayon des regrets, on aurait aimé pouvoir voir les vidéos (sous-titrées aurait été un plus...) d'explications des mouvements et d'échauffements présentes sur le site de l'éditeur lui-même (dans la section "Instructors").

Alors, on consulte la liste du reste des cours et on s'aperçoit que FitXR a pas mal bossé question contenu : 5 coachs professionnels ont concocté plus d'une quarantaine de cours (dont onze inédits par rapport à l'actuelle version PC) allant de six à soixante minutes. Question ambiance musicale, partie essentielle du jeu (et du genre), c'est un gros total de 110 morceaux qui sont disponibles, dans trois genres principaux : électro, rock et surtout hip-hop (pour une grosse part des musiques disponibles). Les coachs ont donc construit des cours bien complets sur ces morceaux, en se livrant à un savant exercice périlleux - mais réussi - d'équilibriste entre morceaux rapides et ceux permettant de se reposer un peu et sans surexploiter certains mouvements pour éviter bien évidemment de trop solliciter les mêmes muscles. Alors, on aime ou on n'aime pas les musiques, ça clairement, mais on ne peut certainement pas reprocher au jeu d'être mal fichu sur sa partie maîtresse, bien au contraire. C'est touffu et les cours ont un éventail très varié de durées permettant de choisir sa séance sur mesure. Un créneau vite fait d'un petit quart d'heure ? Pas de problème. 35, 40 minutes ? Aussi. Une séance bien complète d'une heure ? Aucun soucis. On peut aussi choisir bien sûr de faire plusieurs cours différents à la suite, le jeu faisant attention à mettre en garde l'utilisateur contre le surentraînement.

Par la sueur de notre front, et la force de nos bras, et le courage de notre coeur... Chers amis, hissez nos couleurs

Outre les cours des pros, le jeu propose aussi de composer soi-même une liste de lecture avec tous les morceaux du jeu, dans l'ordre que l'on veut, pour la durée que l'on veut et surtout dans la difficulté que l'on veut. Et là, si vous n'aviez pas assez des cours des pros pour avoir de bonnes suées, bon courage avec le mode difficile : l'IA du jeu construit (selon ce qui est indiqué par le jeu) en temps réel les obstacles à frapper ou esquiver et ça peut être très, TRÈS coton, croyez-moi. L'IA est impitoyable au niveau max... C'en est presque du masochisme ; à mon niveau, le mode moyen suffit bien amplement !

Néanmoins, ce n'est pas fini. Quitte à aller plus loin dans le principe de cours de fitness, il est possible de créer (ou de rejoindre) des lobbys où on choisit de participer à un cours donné avec d'autres utilisateurs de BoxVR. Les créateurs du jeu eux-mêmes participent à des séances spéciales à certains moments donnés (à consulter dans le menu dédié). Alors on ne voit pas les autres participants dans le dojo virtuel bien sûr, mais on peut se comparer ses scores et se motiver les uns les autres par ce biais. Un très bon point à mettre au crédit du jeu.

Histoire de donner une petite dimension ludique, il y a donc une dimension scoring intégrée en plus du compteur de calories dépensées. Si les esquives et blocages donnent un nombre fixe de points, tous les autres mouvements en rapportent selon le timing et selon la force du coup donné (eh oui) : donner un coup mollement au bon timing prodigue donc moins de points que s'il est donné de façon intense. Et si le timing est raté, le score est réduit à peau de chagrin... Même avec le classique multiplicateur de points qui augmente à force d'enchaîner des coups sans se rater. On comprend aussi assez vite que plus le score est haut, plus on dépense de calories en parallèle, les coups intenses brûlant plus qu'un coup mollasson. Un tableau de classement, hélas limité aux dix premiers, est affiché pour chaque cours afin de voir si on est capable d'entrer dans le top ou s'il y a encore du chemin à faire...

Déo et des bas

BoxVR, malgré ses dessous assez austères, est bien rempli et bourré de bonnes idées. Cependant, le jeu n'est pas forcément exempt de problèmes : les temps de chargement sont catastrophiques (et pourtant j'ai mis un SSD dans ma PlayStation 4), il est nécessaire de recalibrer la caméra après celui demandé par le jeu (car le premier calibrage est foireux), le jeu perd parfois la localisation du PlayStation Move - donc le gant s'envole n'importe où avant de revenir se caler au bon endroit (on peut rater des cibles à cause de cela).

Toutefois, le bug le plus gênant (et ce n'est pas peu dire) est sans nul doute celui qui fait planter le jeu lors de sa fermeture, au bout d'un certain temps ou d'un certain nombre d'utilisations du jeu (les raisons du bug sont encore à déterminer...). Cerise sur le gâteau, ce plantage corrompt carrément la sauvegarde du jeu; il est donc nécessaire de la supprimer avant d'en recréer une nouvelle (ou de télécharger celle sur la sauvegarde PS+ si vous en avez une ancienne) - mais le bug reviendra à coup sûr les fois suivantes. Si dans l'absolu il n'est pas gênant de ne pas avoir de sauvegarde juste pour se faire un cours ou deux de temps en temps, pour le suivi des calories et pour les sauvegardes des meilleurs scores, c'est une toute autre histoire. Il est très urgent que le correctif soit fait puis appliqué pour enfin avoir un jeu stable à la fermeture, sinon...

Mise à jour du 18/05 : un patch vient juste de sortir pour corriger ce bug !

Néanmoins, malgré ce bug bien lourd, BoxVR est assurément une réussite. S'il ne rivalise pas avec la référence Beat Saber sur le segment ludique pur, BoxVR s'installe douillettement comme la référence du genre fitness en VR sur PlayStation VR. Vous me direz que ça ne se bouscule pas au portillon... Certes, mais dès que les quelques bugs - surtout le plus gros - seront corrigés (ce qui est vraiment indispensable), il faudra se lever tôt pour trouver un concurrent aussi complet et professionnel.

Test réalisé par Bardiel Wyld sur PlayStation VR à partir d'une version fournie par l'éditeur

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de BoxVR ?

2 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.