Preview de Wasteland 3 : des engelures bénies

Wasteland 3 est prévu pour le mois de mai prochain et vous emmènera, après les étendues désertiques de l'Arizona du dernier opus, dans un Colorado glacial cette fois. Comme de coutume, une multitude de quêtes et des méchants à gogo vous attendent. On a pu mettre la main sur la démo des backers, retour ci-après !

Wasteland 3 Gamescom 2019   Stay Hydrated

Petite introduction : nous n'avions jamais touché à un des Wasteland avant cet évènement sur lequel on nous a présenté cette mouture du troisième opus, juste lu quelques tests et vu quelques streams. Le jeu nous a toujours intrigué, mais l'investissement demandé en terme de temps de jeu pour en faire le tour de A à Z nous avait toujours découragé. Spoiler : on a hâte de se faire le 2 pour être prêt à jouer au 3 dès sa sortie.

La licence Wasteland est quasiment légendaire, et c'est peu dire que le Wasteland 2 d'InXile Entertainment, sorti en 2014, fut accueilli sur le long terme à bras ouverts par la critique et les joueurs. Il était enfin temps pour toute une génération de se convertir en shérifs de friches post-apocalyptiques et de rejoindre les rangs des "Desert Rangers". Pour les béotiens incultes comme votre serviteur il y a encore quelques jours, les jeux vous emmènent dans un futur post-apocalyptique, 100 ans après une guerre nucléaire. Comme d'hab, il y a des gentils bien pensants et des méchants complètement déjantés qui s'organisent en bandes pour semer la zizanie. S'il n'y avait qu'eux, ce serait déjà pas mal, mais en plus, vous devez gérer robots hors de contrôle et bien entendu les étranges mutations issues des radiations ambiantes.

Il a neigé sur Yesterday

Wasteland 3 Gamescom 2019   Long and Lonesome Road

Wasteland 3 reprend le cours de l'histoire à la fin de la trame du second opus, sans pour autant exiger aucune connaissance approfondie des événements antérieurs. Ils vous sont présentés succinctement dans la cinématique d'introduction et vous n'avez aucun souci à plonger dans cette nouvelle aventure et littéralement vous y noyer. En quelques mots, les événements de Wasteland 2 ont laissé les Rangers au bord de l'implosion, leur existence-même est menacée et ils doivent venir en aide au Patriarche, le dirigeant du Colorado, aussi enneigé que leur Arizona était sableonneux, pour obtenir les ressources nécessaires à leur survie.

De ce que l'on a pu voir des mécaniques de jeu, il n'y a pas énormément de différence avec les bases de Wasteland 2. Le studio a surtout pris le temps d'écouter le feedback des joueurs et d'implémenter des fonctionnalités supplémentaires qui tiennent principalement de la qualité de vie ou du confort que de la vraie révolution en terme de gameplay (une interview à paraître vous en dira plus sur le sujet). De ce qu'on a pu lire, une des principales critiques à l'encontre de Wasteland 2 à sa sortie était son interface. Elle avait été mise à jour et améliorée avec la Director's Cut, sortie en 2015. Cette mouture du 3, toujours temporaire, une bêta offete aux backers du jeu, semblait avoir fait de gros progrès sur ce point, puisqu'un néophyte comme nous a facilementt pu prendre en main la bête, même si la multitude d'informations, tout à fait normale pour un jeu où le développement de votre personnage est si important, reste un peu étouffante .

Je voudrais un bonhomme de neige

Wasteland 3 Gamescom 2019   Last Stand

C'est un autre plan sur lequel il y a eu quelques changements: dans Wasteland 2, vous pouviez créer directement un groupe de quatre rangers et choisir leurs attributs librement. Sans doute dans un souci d'accessibilité, Wasteland 3 vous permet toujours de créer deux héros de départ, mais vous propose aussi cinq duos de personnages prédéfinis pour plus facilement sauter au coeur de l'action. Les possibilités de personnalisation s'étendent de l'apparence au sexe et à l'arme de départ, mais aussi dans pas moins de 7 attributs (le traditionnel CLASSIC), pas moins de 22 compétences et 17 "perks" qui vous donnent des avantages considérables, avec des à-côtés tout aussi importants à prendre en considération dans vos choix. Certains pourront vous faire infliger plus de dégâts si vous acceptez d'en subir plus, ou par exemple accepter de ne porter aucune armure pour gagner trois points d'action supplémentaires sur votre tour.

Certains tiqueront sans doute sur l'aspect duo. Pourquoi passer de quatre à deux ? Une raison toute simple : le jeu est jouable en coopération, avec un ami qui peut rejoindre et quitter à tout moment ! 

Vive le plomb, vive le plomb d'hiver

Wasteland 3 Gamescom 2019   It Slices It Dices

En terme de jeu, vous vous balladez toujours dans un monde ouvert, dans lequel vous déclenchez des combats au gré de vos rencontres ou d'événements scénarisés, ou résolvez des puzzles pour accéder à des ressources. Les batailles reposent toujours sur le même principe de couverture et d'action au tour par tour : vos actions sont conditionnées par les points d'action à disposition de votre personnage. Vous bougez, vous en consommez. Vous rechargez, vous en consommez. Vous tirez... Il faut donc bien analyser chacune de vos actions et faire en sorte d'utiliser la meilleure stratégie possible pour assurer la survie de votre groupe de personnages. Et on doit dire que c'est particulièrement appréciable que de voir un plan se dérouler sans accroc et vos personnages infliger un maximum de dégâts en subissant quelques égratignures. La chance a évidemment toujours son rôle à jouer, mais les possibilités de développement de vos personnages peuvent même contrecarrer cela sur le long terme.

Une autre amélioration de Wasteland 3 par rapport au 2 est dans la gestion de votre tour. Au lieu de jouer dans un ordre prédéfini comme dans le 2, vous pouvez intéragir avec vos personnages comme bon vous semble sur votre tour : vous pouvez déplacer l'un, tirer avec l'autre, redéplacer  le premier si vous avez tuer la cible avec le second. Cela rend les batailles extrêmement fluides et surtout offre des possibilités démultipliées en terme de stratégie et d'interaction avec le champ de bataille. Et c'est tant mieux car cette possibilité est reflétée dans le design des zones de combat, avec des éléments destructibles, la possibilité de créer de vrais goulets d'étranglement et de vraiment tout optimiser pour triompher.

Un duo sonne un peu limité : ne vous en faîtes pas, dès lors que le Patriarche, celui qui pourrait s'avérer être le bienfaiteur des Rangers (même si on vous avoue qu'on a senti venir gros comme une maison le coup où il s'avère être aussi pourri que ses enfants qu'il vous demande de ramener dans le rang), vous offre une vieille base abandonnée, vous pouvez recruter de nouveaux membres. Eux sont générés de manière totalement aléatoire, avec des combinaisons parfois des plus rigolotes. Vous avez aussi la possibilité de changer vos personnages de départ si vous le souhaitez. 

Après le Ski-Doo, le S'Kodiak

Wasteland 3 Gamescom 2019   Full Force

Une autre nouveauté est le Kodiak, un véhicule de transport qui vous emmènera d'un point à l'autre de la carte, mais surtout qui pourra parfois intervenir en tant qu'unité dans vos combats ! Ses armes sont vraiment dévastatrices et servent principalement quand vos adversaires ont avec eux des chars d'assaut ou des drones. Comme chacun de vos personnages, vous pouvez améliorer le véhicule au fil du jeu.

On n'en dira pas beaucoup plus sur l'histoire principale. On insistera cependant sur le fait que dès la première zone du jeu, vous rencontrez personnage après personnage qui a besoin de votre aide. D'un condamné à mort par exposition au froid glacial du Colorado à la jeune femme dont la famille est en danger en passant par le médecin qui aura besoin des talents de votre propre soigneur pour gérer une multitude de blessés, rien que la première ville a su nous garder occupé pendant plusieurs heures. On notera aussi que toutes les interactions avec les NPC sont doublées (au moins en anglais dans la version testée), ce qui ajoute vraiment à l'immersion en rendant la ville extrêmement vivante. Les graphismes ont aussi été largement améliorés, même par rapport à la Director's Cut de Wasteland 2 (on le rappelle, de ce qu'on a pu en voir en vidéo). Les textes et les dialogues sont vraiment très bien ficelés, et on espère vraiment que la version francaise fera honneur à ce travail de titan.

À dévorer tout schuss

Nous sommes tombés sous le charme. Vraiment. Nous sommes tout simplement impatients de voir le reste et il est dur d'avouer que nous avons le sentiment des plus amers d'être passé à côté de quelque chose en ne prenant pas le temps de tenter l'aventure du 2. Soyez plus intelligent que nous. N'attendez plus, faites donc le deux d'ici à la mi-mai. On vous le garantit, si vous aimez les jeux à la Fallout 1 ou 2 ou encore les XCom, vous ne regretterez absolument pas de vous geler les extrémités dans les neiges du Colorado à partir du 19 mai 2020, que ce soit sur PC ou sur consoles.

Réactions (20)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de Wasteland 3 ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
6,5 / 10 - Très prometteur