Test de Deep Rock Galactic - Nain pour tous, tous pour Nain

Deep Rock Galactic est enfin sorti de son accès anticipé. Deux ans après la review que nous avions faite sur JeuxOnline, le jeu est officiellement disponible en version 1.0 sur PC et Xbox One. Avec, bien entendu, son petit lot de nouveautés et de corrections de bugs.

Reprenons du début. Deep Rock Galactic est un jeu développé par le studio danois Ghost Ship Games qui mêle différents genres : le survival, le rogue-like et le style Minecraft, le tout saupoudré d'éléments de RPG. En pratique, ça se matérialise sous la forme de nains dans un univers futuriste qui partent à la recherche de trésors et autres minerais précieux dans des cavernes à génération procédurale que l'on peut creuser à volonté. Chaque mission emmène la fine équipe de mineurs à courtes pattes dans des biomes très divers, de la caverne toxique peuplée de champignons à la grotte gelée et ses blizzards ravageurs, le tout en compagnie d'insectes géants assez peu accueillants. Arachnophobes s'abstenir.

Deep Rock se joue sous la forme d'un FPS coopératif. Avant de partir en mission, chaque joueur (jusqu'à 4 maximum) doit choisir une des 4 classes de nains disponibles. Chacune d'entre elles apporte quelque chose au groupe : le Soldat place des tyroliennes pour permettre à ses partenaires d'accéder à des endroits lointains, le Scout se déplace rapidement grâce à ses lampes et à son grappin, l'Ingénieur pose des tourelles et des petites plateformes tandis que le Foreur fait griller des araignées à la broche avec son lance-flammes et peut creuser des galeries à la vitesse de l'éclair. Les 4 personnages sont bien conçus et invitent à reroll.

En effet, Deep Rock a un fonctionnement très proche des RPG. En plus de monter des niveaux (qui donnent accès à de nouvelles missions ou d'autres contenus), le jeu propose une foultitude d'éléments pour personnaliser et améliorer son nain. Des cosmétiques (oui, il est possible d'acheter des barbes ou bien de jouer un nain rasé), des améliorations pour les armes et même, un peu plus loin dans le jeu, des alternatives (le Foreur peut par exemple remplacer son lance-flammes par un lance-glace), un arbre de talents... il y a énormément de possibilités et celles-ci doivent être prises en compte pour réussir les missions les plus difficiles, difficulté qui est d'ailleurs paramétrable avec des monstres plus puissants et même un système d'affixes qui ajoutent des contraintes supplémentaires. Des dizaines d'heures d'aventures s'ouvrent à vous.

S'il est possible de jouer en solo, accompagné d'un petit robot qui vous rend toutes les tâches accessibles, le jeu est avant tout pensé pour le coopératif. Avec 2 ou 3 amis, Deep Rock prend une toute autre dimension : les classes se combinent parfaitement et ce n'est pas de trop pour venir à bout des vagues d'insectes géants qui ont tendance à pointer un peu trop souvent le bout de leur nez. Sans oublier de repartir vivants, ce qui est loin d'être si évident vu que la capsule de retour ne reste que 5 minutes à partir du moment où vous l'avez appelée.

Si le portrait décrit est très flatteur, il ne faut pas non plus oublier les côtés sombres de la grotte. Deep Rock est un jeu répétitif, très répétitif même. Les biomes ne sont pas forcément très nombreux, tout comme les ennemis qui se retrouvent très souvent d'une mission à une autre. Les objectifs de mission tournent rapidement en rond et il n'y a pas de réelle campagne si ce n'est quelques missions à faire à la suite. Néanmoins, c'est l'essence-même du jeu : partir à la recherche de ressources pour améliorer son personnage et être en mesure de réussir des challenges encore plus corsés. Il faut toutefois aimer répéter le même genre d'action dans des grottes qui changent à chaque mission.

Deep Rock Galactic s'est bonifié depuis son accès anticipé. Plus riche en contenu, amélioré et mieux optimisé, c'est un bon jeu à prendre avec des amis. L'aspect coopératif très bien poussé couplé à des situations bien cocasses vous feront passer un très bon moment, pour peu que vous soyez intéressés par ce genre de contenu. Il est bien optimisé, assez riche et propose une identité qui lui est propre. Malheureusement, l'intérêt retombe vite quand il s'agit d'enchaîner des missions en solo. Certes, il est possible d'utiliser le matchmaking, mais ça se joue au petit bonheur la chance en plus de parfois devoir attendre un peu longtemps. Mais, à n'en pas douter, vous vous souviendrez longtemps des fins de mission où vous et vos amis vous retrouvez tous dans la capsule à 5 secondes de son départ. Un sentiment très satisfaisant que je n'avais personnellement pas beaucoup ressenti dans le jeu vidéo.

Test réalisé sur PC par Malison à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions (5)

Afficher sur le forum


Plateformes Windows, Xbox One
Genres Action, jeu de tir, shooter, science-fiction

Alpha-test 28 février 2018 (Windows)
28 février 2018 (Xbox One)
Sortie 13 mai 2020 (Xbox One)
13 mai 2020 (Windows)

Que pensez-vous de Deep Rock Galactic ?

4 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,8 / 10 - Assez bien

3 joliens y jouent, 3 y ont joué.