Aperçu de Monster Truck Championship - Un ovni avec des roues

L'éditeur Nacon ne cesse d'explorer des sports différents et peu fréquents dans le domaine vidéoludique. Mais cette fois-ci, c'est un genre méconnu en Europe qui se présente à nous : le Monster Truck, dans un jeu développé par le studio polonais Teyon (à qui l'on doit Terminator Resistance). Ce sport américain met en scène des véhicules montés sur des roues démesurées, capables de faire toutes sortes de figures dans des arènes. Spectaculaire, le sport auto est abordé par Nacon sous une dimension qui se veut technique et plus proche d'une simulation, chose que l'on a voulu vérifier dans une version preview en attendant la sortie du jeu complet.

Monstertruckchampionship.jpg

Le spectaculaire, un art de vivre

20200826153314_1.jpg
On connaît l'amour des américains pour le côté spectaculaire du sport, il suffit de jeter un oeil aux sports les plus populaires outre-atlantique et leur mise en scène pour comprendre que le show est au moins aussi important que la performance. Et le Monster Truck est une discipline qui réunit les deux. Techniques, difficiles à maîtriser, ces véhicules démesurés doivent être domptés par des pilotes qui innovent sans cesse. Mais de par leur nature, par leur taille et par les arènes où se déroulent les festivités, le Monster Truck est spectaculaire. Rouler sur deux roues, faire un saut en longueur au-dessus d'un tas de carcasses de voitures ou encore faire un backflip, autant de choses possibles grâce à ces véhicules terriblement puissants et dotés de suspensions absolument improbables.

20200824114422_1.jpg
Et c'est bien ce que Nacon tente de nous montrer dans cette preview, dans laquelle les quatre épreuves majeures de la discipline étaient accessibles : le freestyle, qui consiste à faire le plus de points dans une arène grâce à des figures, la course, le drag race et enfin la destruction, où le seul objectif est de tout détruire, mais détruire avec style. Très nerveux, le jeu rend plutôt bien compte de la puissance des véhicules, même s'il est difficile à appréhender. Il offre tellement de liberté de mouvement, en permettant de contrôler les roues avant et arrière indépendamment, que le titre demande un certain temps d'apprentissage pour être capable de réaliser les multiples figures qui s'offrent à nous. Car l'essentiel est là, les courses ne passionnent pas beaucoup, alors que les épreuves en arène en freestyle et en destruction donnent envie de progresser pour faire un maximum de points. Pour cela, il faut toutefois apprendre à maîtriser l'inertie très particulière du véhicule ainsi que ses multiples rebonds à chaque saut, sans parler de la puissance de l'accélération qu'il faut apprendre à jauger selon les rampes que l'on veut aborder. Avant de le maîtriser, le véhicule a tendance à se retourner fréquemment, l'occasion d'ailleurs de découvrir le système plutôt correct de dégâts visuels et mécaniques sur les véhicules. On peut regretter toutefois que le choix du véhicule ne soit dans cette preview qu'une question visuelle, sans grande différence les uns avec les autres, mais les développeurs promettent qu'il y aura moyen de personnaliser nos bolides côté performances. On apprécie quand même les allures loufoques des véhicules, très en phase avec l'image que renvoie la compétition dans la vie réelle.

Exigeant, mais accessible

20200824114138_1.jpg
Le jeu a conscience de s'adresser, parfois, à un public néophyte : peu populaire en dehors des États-Unis, la compétition a des règles qui lui appartiennent et surtout, des véhicules qu'on n'a pas l'habitude de voir ailleurs. Encore moins dans un jeu qui s'axe vers la simulation ou, au moins, une certaine forme de technicité dans son approche. Alors il nous propose rapidement un tutoriel plutôt bien fichu qui pose les bases sur le déplacement du véhicule et ses subtilités, ainsi que quelques figures basiques que l'on peut reproduire dans les épreuves. Plutôt clair et bien mené, ce tutoriel permet d'aborder le jeu plus sereinement et de comprendre comment se déroulent les épreuves de Monster Truck. À côté de cela, la preview ne nous a donné accès qu'à deux arènes selon le type d'épreuve choisi et une poignée de véhicules, on ne peut donc pas trop s'exprimer dessus. Mais on espère que les arènes et la personnalisation des véhicules apporteront une diversité plus importante, car on a vite fait le tour de cette courte version preview.

20200824115216_1.jpg
Enfin, le jeu présente une allure visuelle plutôt correcte, même s'il manque certainement d'effets de terre et de boue qui se diffusent sous les pneus. On peut aussi regretter une ambiance assez timide dans les arènes, on aimerait sûrement un peu plus de folie visuelle et sonore. Néanmoins, on reste agréablement surpris devant un jeu qui, à plusieurs semaines de sa sortie, se révèle plutôt solide techniquement. Testé sur PC, le jeu ne nous a présenté aucun problème particulier.

Conclusion

On reste curieux de voir ce que le jeu saura ou non proposer dans sa version finale, mais cette version preview est une note d'intention plutôt sympathique qui nous fait découvrir un monde nouveau. Sans être une révolution, Monster Truck Championship a au moins le mérite d'offrir un jeu de voiture atypique, un peu à la manière de Wreckfest en son temps dans cette volonté de proposer un jeu relativement profond et exigeant tout en restant immédiatement fun. À voir, mais on est plutôt curieux d'y rejouer à sa sortie.

Aperçu réalisé par Hachim0n sur PC à partir d'une version preview fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Monster Truck Championship ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.