Test de Five Dates - Un bon concept rapidement ennuyeux

Si Gamer Girl a disparu des radars, Wales Interactive a quand même publié son deuxième jeu prévu cette année : Five Dates. Vous incarnez un jeune londonien et avez des rendez-vous par visioconférence avec cinq jeunes femmes pendant le confinement. Alors, est-ce que ça matche ?

1bis.jpg

Super Seducer

Le concept est assez simple à expliquer : Fives Dates, c'est un Super Seducer sérieux. En effet, il n'y a pas d'option délirante : il y a de bons et de mauvais choix, mais pas de réponse complètement loufoque.

Le joueur incarne Vinny, un jeune londonien de 27 ans. Tout le reste est personnalisable : sa photo de profil, son métier, son signe astrologique, etc. Une fois ceci fait, il est possible de choisir avec qui on désire avoir un rendez-vous. Cinq filles sont disponibles :

  1. Maya, l'enseignante adorant faire la fête.
  2. Shaina, l'infirmière vivant encore chez ses parents.
  3. Grace, l'avocate ambitieuse.
  4. Paige, l'influenceuse.
  5. Saffron, la hipster new age.

On apprécie que le jeu nous propose des jeunes femmes très différentes, tant dans leur physique que dans leur caractère. Cependant, c'est peut-être un peu trop marqué, car ces cinq jeunes femmes sont très caricaturales. Prenons Saffron en exemple : elle est végan, a des cheveux roses, croit à l'astrologie et à la divination via le tarot... Honnêtement, on peine à croire qu'une de ces personnes puisse réellement exister dans la vraie vie.

2.jpg

Cela a en outre une influence sur le jeu. Prenons un exemple concret : lors du deuxième rendez-vous, Shaina propose des devinettes, dont le thème est "l'autre". Concrètement, il faut choisir entre trois propositions, en anticipant ce que l'autre répondra. Sur ma première partie, j'ai trouvé 7 des 8 bonnes réponses, alors que je la connaissais à peine ; une fois qu'on a compris à quel archétype elle appartient, la suite est très facile.

C'est mon choix

3.jpg

Pourtant, le titre propose énormément de choix. Il compte au total 766 scènes différentes, dont on ne voit qu'un nombre limité en une partie normale. La capture d'écran ci-contre est assez parlante : après avoir fini 4 parties complètes, j'ai vu moins de la moitié des scènes qu'offre le jeu. En outre, on apprécie la grande cohérence narrative du titre. Quand Maya lui demande quand il a pleuré la dernière fois, Vinny répond que c'était à l'enterrement d'un de ses amis un an plus tôt. Dans un rendez-vous avec Saffron, en sélectionnant la bonne carte de tarot, Vinny explique la relation qu'il avait avec cet ami.

C'est probablement le paradoxe de Five Dates : en définitive, le personnage qui nous intéresse le plus, c'est Vinny. Comme il est le plus complexe et le moins caricatural des personnages présents, on aime en apprendre plus sur son passé et sur son histoire. Une grande partie peut être décidée par le joueur, mais ce qu'il reste est très agréable à découvrir. Les jeux de drague offrent généralement un protagoniste extrêmement effacé, afin que le joueur puisse se projeter plus facilement. Ce n'est clairement pas le cas ici et cela fonctionne très bien ainsi. Tout est une question d'équilibre : l'omniprésence des choix fait que le joueur n'est jamais frustré d'incarner un personnage au caractère et à l'histoire bien définis, mais ces éléments font que le joueur ressent facilement de l'empathie pour Vinny.

4.jpg

Five Dates est un jeu à jauge : chaque décision peut faire monter ou baisser l'affinité que l'on a avec la femme avec laquelle on parle. La création du profil joue déjà un rôle important : travaillez-vous dans les métiers de la santé, comme Shaina, créant un lien entre vous ? Avez-vous une photo de profil qui attire l'oeil de Paige ? Vos loisirs sont-ils les mêmes que ceux de Maya ? Votre signe astrologique est-il compatible avec celui de Saffron ?

En appuyant sur une touche, il est possible de voir l'évolution de la jauge, ce qui permet de déterminer facilement si nos décisions sont bonnes ou non, même si la réaction de notre interlocutrice est en général très claire en elle-même. Les événements évoluent en fonction du niveau d'affinité que vous avez avec une femme. Si celle-ci est très basse, elle peut refuser de vous accorder un deuxième rendez-vous. À l'inverse, si elle est haute, vous recevrez peut-être des messages entre deux séances. Enfin, il faut évidemment atteindre un certain score pour finir au lit (par écran interposé, confinement oblige) avec la fille de vos rêves.

Not funny

Le jeu est uniquement en anglais ; il ne propose pas de sous-titres français. Néanmoins, cela ne m'a pas vraiment dérangé : la langue est assez simple à comprendre et ne m'a fait me tromper que quelques fois, plus parce que je n'avais pas compris ce qu'impliquait la décision qu'à cause de la langue. En outre, ces erreurs n'ont jamais été décisives. Il est donc possible de profiter du jeu même avec un niveau moyen d'anglais.

À mon sens, le problème est ailleurs. La meilleure façon de l'expliquer est de comparer le titre avec The Complex, que j'avais testé en en mars. Dans le cadre de ce test, j'avais exploré toutes les fins du jeu et débloqué tous les succès (sans guide), juste parce que le jeu me donnait envie de tout explorer. Pour Five Dates, comme vous le voyez, je n'ai même pas conclu avec chacune des filles disponibles.

Je suis un grand fan des jeux narratifs, que j'aime explorer de long en large. Or, Five Dates rend cela assez désagréable. Certes, il autorise à zapper les scènes déjà vues, ce qui rend les parties suivantes beaucoup plus rapides. Néanmoins, il souffre de deux défauts désagréables :

Premièrement, il a une structure assez étrange. Une partie se décompose en trois rendez-vous. Lors du premier, le joueur doit choisir trois filles. Pour le deuxième, seulement deux. Enfin, le dernier rendez-vous n'implique qu'une fille. En soi, cela paraît assez rationnel : on commence par papillonner, puis on choisit une relation dans laquelle s'investir. Cependant, cela donne une impression de hors-sujet : si je veux explorer la rencontre avec Page, il faut que je consacre aussi du temps à deux autres filles. Il est certes possible d'aller vite en ne prenant que des choix déjà expérimentés, mais c'est dans tous les cas assez désagréable. Le fait que Five Dates propose cinq filles différentes est une grande qualité, mais il aurait probablement été plus pertinent de les répartir entre cinq chapitres différents, comme le fait Super Seducer. Cela aurait rendu l'exploration d'une rencontre plus agréable.

Deuxièmement, le jeu n'est pas drôle. Dans Super Seducer, j'avais pour habitude de commencer par prendre les mauvaises décisions, car c'étaient en général les plus amusantes. Dans Five Dates, j'ai volontairement atteint 0% d'affinité avec Grace, en prenant toutes les mauvaises décisions... et cela n'avait rien d'intéressant. Le jeu contient plusieurs scènes intéressantes, que j'aimerais bien découvrir, mais aussi beaucoup de scènes sans grand intérêt.

5.jpg

De quel côté swipe ?

Five Dates me laisse donc une impression mitigée. Son concept est intéressant et le jeu est vraiment agréable par moments. J'ai été complètement happé dans ma première partie. Cependant, même s'il permet de passer les scènes déjà vues, le jeu n'est en réalité pas vraiment propice à la rejouabilité. Il lasse vite, alors que les développeurs se sont donné la peine de créer énormément de scènes différentes. C'est dommage, mais cela reste une bonne expérience, à condition de ne pas trop en attendre.

Five Dates est sorti le 17 novembre 2020 sur PC, Mac, PlayStation 4, Xbox One et Nintendo Switch. Il propose une réduction de sortie de 10% jusqu'au 24 novembre.

6.jpg

Test réalisé par Alandring sur PC à partir d'une version fournie par l'éditeur.

Réactions (4)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Five Dates ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.