Test de Shattered : Tales of the Forgotten King - Mini Souls onirique ?

Le premier décembre 2016, le jeu vidéo Shattered : Tales of the Forgotten King validait sa campagne kickstarter avec 80 000€ récoltés et la finissait en atteignant les 110 000€. Un succès très limité, mais qui permettait au petit groupe derrière le jeu d'entreprendre son développement actif.
Pour une note plus personnelle, c'est aussi le premier Kickstarter que j'ai financé, séduit à l'époque par la pâte graphique et le côté onirique, poétique, qui ressortait de la présentation du jeu.

Après un développement qui fut apparemment plus compliqué que prévu pour le jeune studio, voilà leur jeu qui sort un peu plus de 6 ans plus tard.

/!\ Je veux préciser en amont de ce test que Shattered fut une expérience de jeu assez nouvelle, n'ayant pas l'habitude de ce genre. Ainsi, certaines appréciations de cet article sont possiblement à nuancer pour des joueurs y ayant plus expérience. De même, il ne fut pas possible de terminer le jeu avant sa sortie par manque de maitrise dans ce genre de jeu, même si je pense avoir pu aller assez loin pour en avoir une bonne idée.

Comme un air de ...

foe.png

Ne ménageons pas le suspense, ce jeu est un Souls-like ! Ou du moins, il s'en rapproche beaucoup. En effet, le jeu emprunte beaucoup à la célèbre licence, de légères modifications d'apparences et d'appellations, mais des fonctionnements similaires. Ainsi, les ennemis vaincus libères des fragments qui servent à améliorer le personnage ou de monnaie, de petit piliers qui servent de points de restaurations et font réapparaître les ennemis, etc. Ce n'est pas un défaut, reprendre une formule qui fonctionne reste un bon moyen de faire un bon jeu, sachez juste à quoi vous attendre.

Le gameplay du jeu se veut donc assez simple et classique du genre : attaque basique, attaque puissante, mais lente, roulades d'esquives, etc. En revanche, le nombre de statistiques du personnage est assez limité, de même que le nombre d'armes, qui sont des épées avec un équilibre (puissance, vitesse, poids) différent, un peu dommage. De même les magies sont en nombre limité et au final assez peu utiles. Même en augmentant les statistiques de puissance et de réserve magique, leur intérêt semblait assez moyen par rapport à quelques bons coups d'armes, surtout que cela demande d'être immobile pour les lancer et si c'est faisable à longue distance pour les ennemis standards, les plus gros voir les boss n'attendent pas gentiment de se faire bolter (du verbe bolter oui, comme Fire Bolt).

Il a aussi semblé que les hitbox (la zone délimitant le touché d'une cible) sont assez petites. C'est un inconvénient, car cela rend plus difficile à toucher les ennemis, qu'il faut alors cibler plus ou moins en leur centre. C'est aussi un avantage dans le fait qu'eux aussi touchent plus difficilement le personnage. Donc difficile de juger si cela est vraiment problématique, disons juste qu'il faut s'y faire, mais possible que ce soit plus en faveur des débutants.

De manière générale, le jeu n'est pas vraiment difficile, il est juste un peu exigeant, là encore comme un Souls-Like. Néanmoins, il est plus facile d'accès que les références du genre, et globalement plus facile.

L'exploration d'un monde

ackbar.png

Le jeu se démarque un peu de ses inspirations au niveau de l'exploration. En effet, alors que les Souls-Like sont en général des jeux aux déplacements assez lourds, plutôt ancrés au sol, Shattered fait lui la part belle aux déplacement verticaux. Il y a assez régulièrement des phases en vue de côté avec un petit côté plateformer, des zones accessibles via des sauts un peu précis, ou simplement beaucoup de petits dénivelés qui demandent de sauter. Cela ne fait pas du jeu un Mario-Like, loin de là, mais cela change un peu et rompt un peu la routine des combats.

ancientlands.jpg

Des combats qui ne sont pas si nombreux que ça d'ailleurs, car malgré la concentration d'ennemis dans certaines zones, le jeu est assez vide. Alors attention, ce n'est pas une critique, car cela donne justement un certains charme au jeu. En effet, parcourir les immenses zones vidés de vies, ou presque, donne une ambiance un peu particulière. Si au début on pense à Zelda BotW, c'est finalement un peu plus un air de Shadow of the Collossus qui est ressenti.

Le jeu récompense en tout cas l'exploration, que ce soit par des améliorations de soins, des composants ou même simplement des consommables. En plus du plaisir de parcourir agréablement ce monde mystérieux.


Un univers atypique

118780809_2758941591044787_31158867169233159_o.jpg

Cela avait attiré le regard lors de la campagne kickstarter, Shattered possède son univers à lui, sa petite identité de part son histoire et son style artistique. Alors oui ce n'est pas d'une originalité folle, mais c'est là, et par petites touches, qu'il se démarque. Il y a comme un côté onirique dans ce monde en ruine, ces ennemis presque dénués de vie et ces rares survivants à la recherche de réponses. Dont aucune n'est donnée facilement ; ce sont des bribes d'histoires, des témoignages, et des rencontres, qui font s'éclaircir le mystère de ce monde et du cataclysme passé. Et tout ça se trouve accompagné par quelques touches artistiques, décors et personnages plutôt réussies.

Le studio disait que ce jeu ne serait que le début de tout un univers qu'ils ont commencé à construire et qu'ils veulent exploiter, cela pourrait donner de belles choses.

Un goût de pas assez ?

Si le jeu possède des qualités certaines, il est à relever un certain manque à pas mal de niveaux. C'est certainement dû à un manque de moyens et c'est compréhensible de la part d'un petit studio. Il est néanmoins dommage de ne pas avoir un peu plus de variété d'ennemis, beaucoup de réutilisations d'assets, notamment dans les boss. Pareil pour le point relevé plus haut sur le manque d'armes vraiment différentes. L'histoire est assez sympathique, mais un peu plus de dialogues ou de bribes d’informations disséminées dans le jeu auraient été appréciables. Etc. Cela reste correct, mais cela laisse un peu sur sa faim.

Une petite réussite d'un kickstarter ?

trees.png

Au final, que penser de ce Shattered : Tales of the Forgotten King ? Et bien, malgré certains éléments de la campagne kickstarter qui semblent être passés à la trappe, le jeu paraît assez proche de ce qui avait été promis, même si l'orientation Souls-Like n'était pas vraiment affichée à l'époque. Il reste que le jeu est plutôt agréable à jouer, son monde est un plaisir à découvrir et il possède bien quelques particularités qui lui donnent son identité. De plus, le jeu pourrait être une bonne porte d'entrée pour les curieux du genre Souls-Like de part sa difficulté finalement assez basse (oui, bon, encore un peu trop haute, mais il n'est pas possible d'être bon en tout hein). Et même pour des habitués du genre, c'est une bonne expérience à faire. Notons pour finir qu'au vu de son prix bas, pour un contenu qui semble correct (une trentaine d'heure de jeu), on vous conseillera d'y jeter un œil.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Shattered : Tales of the Forgotten King ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.