Gamescom 2019 - A Total War Saga : Troy

Faute à un embargo, je n’ai pas vraiment pu vous parler plus tôt d’un des titres que j’ai vus à la Gamescom et qui aurait pu mériter de se trouver dans un de mes tops journaliers, A Total War Saga: Troy.

495115d80ee478a0a64.70502577-TWS_Troy_LogoMoyen.png

 

Bon évidemment, les Total War… je connais. Néanmoins, je ne connais pas les Sagas. À l’époque de la sortie du premier volet, je n’ai pas sauté dessus, alors que je suis un fidèle aux Total War en général, car j’étais un peu refroidi par les critiques générales, mais aussi parce que j’avais d’autres gros titres auxquels jouer en même temps. Ensuite, j’ai zappé… Ça serait bien de combler ce manque à ma culture des Total War, un de ces jours, mais on est là pour parler du prochain volet, Total War Saga: Troy.

Le secret était de polichinelle, le nom avait déjà fuité depuis quelques jours avant la Gamescom. Aussi, quand on m’a parlé d’un projet secret de Sega, je me doutais de ce que j’allais voir. Je n’étais donc pas surpris.

495115d80ee64bb3501.30897281-TWS_TROY_LargeBattle.png

Comme son nom l’indique, le jeu se base sur la partie la plus connue de l’Illiade d’Homère, la guerre de Troie. La présentation qu’on a eue, en huis clos le plus total dans le stand de Sega, était assez succincte, le développement du jeu étant loin d’être achevé (le titre est prévu pour 2020, pas pour le début d'année). Au final, ce que j’ai vu à la Gamescom est presque identique à ce qui a été annoncé à la levée d’embargo via les communiqués. La seule chose que j’ai en plus est d’avoir pu regarder un peu plus avant le gameplay. Cependant, c’est un Total War : là aussi, pas de grande surprise, sinon je vous l’aurais dit directement. C’était plus une présentation contextuelle que de gameplay pur.

495115d80ee645efc37.15922048-TWS_TROY_Hero.png
Le jeu met évidemment en scène les guerriers les plus fameux de l’époque de la guerre de Troie, Achille et Hector notamment. Toutefois, le jeu est totalement basé sur un contexte réaliste. Je ne peux pas dire historique, car la guerre de Troie fait partie d’une légende que les sources archéologiques ont encore du mal à identifier clairement. Pour rappel, Homère, qui est la source principale des récits de cette guerre, a vécu 400 ans après le déroulement supposé des évènements. Il est né au VIIIe siècle avant notre ère alors que, selon un consensus assez général, la guerre se serait déroulée vers le XIIe siècle avant notre ère.

495115d80ee65435592.27091448-TWS_TROY_Minotaur.png
Réaliste donc, et non historique. Réaliste, car les héros ne sont pas des demi-dieux omnipotents et toute créature mythologique présente dans le titre n’est pas ce que la légende raconte. Par exemple, le Minotaure, bien présent, est en fait un géant coiffé d’une tête de taureau qui joue sur sa réputation pour terrifier l’ennemi. Pas une demi-vachette, donc, mais bel et bien un homme. Hors-norme, peut-être, mais un homme.

Le jeu se déroule toujours sur le même axe des Total War avec une carte tactique et des champs de bataille en temps réel. La carte couvre une vaste région, allant du Mont Olympe aux déserts arides de Lemnos. À nous de changer l’histoire en choisissant notre camp. Dans la vidéo ci-dessous, une partie est issue du moteur du jeu, pour vous en faire une idée.

495115d80ee63c92291.02955320-TWS_TROY_Campaign_TroyCity.png
495115d80ee63464e78.58280155-TWS_TROY_Campaign_MountOlympus.png

Bref, pas beaucoup d’infos supplémentaires, si ce n’est que je fais confiance à Creative Assembly. Leur premier épisode semble diviser, mais avec le recul, j’ai plus d’échos positifs que négatifs. Nul doute qu’avec leur expérience, ils réaliseront quelque chose de plus abouti.

C'est sur cet aperçu que mes nouvelles Gamescom se concluent. Il m'en reste un que j'aurais voulu évoqué, mais je le ferai ultérieurement en évoquant l'avancée du développement. Il y aura plus à dire.

 

Réactions (10)


Que pensez-vous de A Total War Saga: Troy ?

3 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
5,9 / 10 - Prometteur