Test de Divinity: Original Sin II - Nintendo Switch

Sorti en 2017 sur PC, Divinity: Original Sin II fit beaucoup fait parler de lui. En effet, après un premier opus très bien accueilli par la critique, Larian Studios  avait réussi à proposer une aventure encore plus intense, un contenu plus riche ainsi qu'un gameplay toujours aussi bon.

À la surprise générale, Divinity : Original Sin II arrive sur Nintendo Switch. Considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs RPG de ces meilleures années, le charme opère-t-il sur la console de Nintendo?

1.jpg

Un rendu plutôt moyen

Sans surprise, le jeu n'est pas aussi beau sur Switch que sur PC. En mode TV, il tourne à 30 images par seconde, avec une résolution dynamique allant jusqu'à 1280x720.


Le rendu des textures est parfois trouble et inégal, mais pas au point de gâcher l'expérience de jeu.
En revanche, le mode portable est une agréable surprise : on remarque quelques baisses de framerate selon les zones, mais rien qui puisse gâcher l'aventure. L'expérience sur un écran plus petit aurait pu être pénible, mais ce n'est pas le cas. En effet, même si certains combats sont chaotiques, on arrive quand même à comprendre ce qu'il se passe sans trop de problème.


Un des soucis notables reste la taille de la police d'écriture, un peu trop petite pour une console portable. Ce détail ne saute pas aux yeux tout de suite, mais pour un jeu avec autant de textes à lire, cela peut rapidement devenir problématique.

2.jpg

Une prise en main au top

Les joueurs PC se demanderont sûrement comment apprécier un titre pareil en jouant à la manette. Là encore, Divinity : Original Sin II surprend en proposant une très bonne ergonomie. Un temps d'adaptation est nécessaire au début, après quoi le jeu devient très plaisant. Un système de menu circulaire très bien pensé permet de changer de personnage ou d'accéder aux différents menus en un instant.

 

La prise en main à la manette durant les combats se fait très bien elle aussi et même si la visibilité n'est pas toujours parfaite lors de certains affrontements, l'expérience est globalement plaisante. En revanche, la gestion de l'inventaire peut rapidement s'avérer fastidieuse. On se retrouve assez vite avec beaucoup d'objets et c'est sûrement ici que la prise en main à la manette montre ses limites.

3.jpg
4.jpg

Du nouveau sur Switch ?

Cette version Switch n'apporte rien de bien nouveau. La Definitive Edition comprend tous les ajustements et modifications ainsi qu'un pack de bonus visant à améliorer ou à faciliter l'aventure.

On note cependant l'absence de mode coop sur la même console pour l'histoire principale, ce qui est un peu dommage quand on sait à quel point l'expérience peut être plaisante à plusieurs. Cependant, le mode multijoueur en ligne est, lui, bien disponible.

Le jeu propose une système de cross-save avec la version PC, permettant au joueur d'importer ses sauvegardes sur Switch depuis Steam et vice-versa. Assez surprenant pour la Nintendo Switch, cette fonctionnalité peut s'avérer utile à condition de posséder la Definitive Edition sur les deux plateformes.

En conclusion

Bien qu'imparfaite, la version Switch réussit le pari difficile de d'adapter le titre de Larian Studios sur la console de Nintendo et ce sans perdre de sa superbe. Malgré un downgrade graphique assez important ainsi qu'une jouabilité moins agréable que sur PC, le jeu reste excellent. Cette version Switch nous permet donc de profiter du contenu dantesque de Divinity : Original Sin II sur console portable. Divinity: Original Sin 2 est disponible sur le Nintendo eShop depuis le 05/09/2019.

Test réalisé par Panta à partir d'une version fournie par le développeur.


Que pensez-vous de Divinity: Original Sin 2 ?

6 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
6,0 / 10 - Assez bien