Test de Streets of Rage 4 - Une brique ne rend pas les coups (même dans la rue)

Streets of Rage est une licence qui naît dans les années 90 sur les bornes arcades. Un beat'em all qui se fait rapidement une réputation avec d'ailleurs deux suites. Depuis 1994, nous n'avions plus entendu parler de la licence, car les tentatives de la faire revenir sur le devant de la scène avait été avortées. Ce sont finalement deux studios français et un studio canadien qui ont repris le flambeau avec ce quatrième opus. On a sorti les gants rien que pour vous !

Bite, Beat, Bitten

Streets of Rage, pour les plus jeunes ou les trop vieux pour s'en souvenir, est une licence assez incroyable qui s'est imposée comme un géant du beat'em all dans les années 90. Le jeu met en scène plusieurs protagoniste qui combattent dans une ville bien souvent aux mains des mafias et autres syndicats du crime. Oui, vous l'aurez compris, le scénario est typique des années 90 lui aussi. On s'en fout : ce n'est pas pour le scénario que nous jouons à Street of Rage, mais bien pour envoyer des patates de forains dans la tronche de loubards des rues ou de mafieux peu scrupuleux !

Alex Stone, un des principaux protagonistes de la licence
Alex Stone, un des principaux protagonistes de la licence

Douze niveaux vous attendent donc pour venir à bout du grand méchant final et une cutscene montrant l'évolution de l'histoire est présente entre chaque niveau. On regrette un peu l'absence total de voix narrative ou d'acteurs pour nous accompagner dans l'aventure mais bon encore une fois, on veut la bagarre pas la parlote !

Bim, Bam, Boum

S'il y avait de nombreuses craintes concernant le retour de la saga, on peut maintenant être rassuré. Dotemu offre un gameplay au poil qui reprend les codes de base de ses ancêtres.  On y retrouve donc les combos de base, les choppes et coups spéciaux... Bref, tout ce qui fait la beauté du jeu. D'ailleurs, dans les coups spéciaux, on retrouve des techniques de super qui consomment votre barre de vie, mais vous permettent d'infliger de sacrés dégâts. La vie perdue peut être restaurée à condition de ne pas se faire toucher et de réussir à toucher les ennemis. Un élément nouveau qui offre une possibilité aux joueurs de gérer leur barre de vie en prenant parfois des risques.

Il est aussi possible de réaliser une attaque surpuissante via un bonus étoile. Cette attaque permet d'éviter les attaques des ennemis, mais aussi d'infliger d'importants dégâts. Vous débutez chaque niveau avec une étoile et il y en a généralement une qui est disponible dans le niveau (ou plusieurs).

On retrouve aussi des éléments classiques comme la destruction de certains éléments du décor pour y trouver des points (8000 points vous rapportant une vie), de la vie ou encore des armes. Oui, les armes font leur retour avec quelques nouveautés comme le boomerang par exemple !

Chaque personnage dispose de son panel de coup, mais aussi d'une agilité qui lui est propre. Ainsi, entre Floyd et Alex, vous sentirez toute la différence dans les déplacements, mais aussi dans la puissance des coups. Un élément qui permet clairement de mieux rentrer dans le personnage, mais aussi de trouver son style de combat. Au niveau des personnages d'ailleurs, certaines versions rétro sont déblocables via le système de points. Chaque réussite de niveau vous rapporte un certain nombre de points en fonction de vos prouesses (nombre de point de vie restant, utilisation de l'étoile ou non, ...). Une manière un peu rébarbative de débloquer des personnages, mais tellement en lien avec l'idée de ce type de jeu où le score a toute son importance pour défier les autres joueurs.

Un exemple de coup spéciaux, j'ai déjà vu cela quelque part...
Un exemple de coup spéciaux, j'ai déjà vu cela quelque part...

Au niveau des modes de jeu, on retrouve donc le mode histoire, mais aussi d'autres modes comme l'Arcade, qui vous remet dans les conditions d'une borne arcade de l'époque avec une seule vie pour finir l'ensemble du jeu. Il est aussi possible de refaire certains combats de boss ou encore des duels contre d'autres joueurs. Le jeu est disponible en multijoueurs en ligne ou en local. D'ailleurs, un très bon point est que le jeu est compatible avec la fonction Remote Play Together de Steam. Il suffit donc qu'un de vos amis ait le jeu et qu'il vous invite via le Remote Play ; vous pouvez ainsi jouer ensemble sans problème (ou presque, quelques décos de temps en temps, rien de méchant). Oui oui, vous l'aurez compris : avec une seule copie du jeu, vous pouvez jouer entre amis en ligne !

Un des derniers atouts du jeu est sa bande-son, qui est totalement maîtrisée par Olivier Derivière, un compositeur ayant déjà fait plusieurs fois ses preuves avec notamment les musiques de A Plague Tale, Vampyr ou encore GreedFall. Autant vous dire que pour Streets of Rage 4, l'ambiance musicale est au rendez-vous (il est d'ailleurs même possible de mettre les musiques en mode rétro pour profiter d'une expérience à l'ancienne)

Jab, Uppercut, K.O

Street of Rage 4 est le digne successeur d'une licence qui s'était éteinte il y a maintenant plus de 25 ans. Si certains auront peut-être des difficultés avec la direction artistique qui se veut plus orientée comics, il ne faut pas hésiter à aller outre cela pour découvrir les joies de se défouler sur des punks.

La bagarre comme on l'aime !
La bagarre comme on l'aime !

Petite ombre au tableau, même s'il y a douze niveaux disponibles, ceux-ci se terminent très vite et vous ne mettrez sans doute que deux ou trois heures pour arriver au bout du jeu (en fonction du choix de la difficulté). L'objectif est de rejouer et d'améliorer constamment son score, mais cela peut rebuter certains joueurs. Le jeu se trouvant aux alentours de 30 euros, on ne peut que vous conseiller de vous concerter entre amis pour profiter notamment du Remote Play Together de Steam. Attention, seule la personne ayant le jeu débloquera les succès, évidemment !

Street of Rage 4 offre une expérience certes un peu courte, mais très plaisante pour les amoureux du genre. Difficile donc de ne pas le conseiller pour quelques soirées entre potes ! Le jeu est disponible sur Steam, PlayStation 4, Xbox One et Switch.

Ce test a été réalisé sur PC par Glaystal grâce à une copie offerte par l'éditeur.

Réactions (32)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de Streets of Rage 4 ?

2 aiment, 0 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
5,6 / 10 - Assez bien

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.