Test de Wintermoor Tactics Club - Jeu de rôle et boule de neige

La fin du mois d'avril aura été pleine de satisfaction pour le fan de tactical, entre un nouveau XCOM et Gears of War Tactics. En ce début mai, un jeu pense à ceux qui veulent un début plus calme dans le genre. Car à Wintermoor, on se bat avec des boules de neiges et beaucoup d'imagination.

WTC_MainGame_KeyArt_ApprovedPublic-1.jpg

Bataille de boules de neige

La vie au collège n'est pas toujours simple, mais la jeune Alicia la trouve supportable grâce à ses amis Colin et Jacob du Tactics Club. Pourtant, un matin d'hiver, le principal Enfield décide de bouleverser le quotidien de tous les clubs d'étudiants de l'établissement en organisant un tournoi de bataille de boules de neiges. Et pour s'assurer d'une participation sérieuse de tout le monde, chaque club vaincu sera dissout. Comment une bande de nerds, fans de jeux de rôle, peuvent-ils espérer vaincre tous les autres clubs ? se demandent Alicia et ses potes. Simple. En imaginant ces combats comme autant de parties de Curses & Catacombs (C&C) où Alicia serait magicienne et ses amis voleur et paladin. Ce n'est pas plus fou que le reste, après tout.

Discours de motivation

Le Tactics Club ne perd jamais

Wintermoor Tactics Club combine Visual Novel et tactical. La journée normale d'Alicia consiste à accomplir les différentes étapes de sa campagne de jeux de rôle avec ses amis, mais aussi d'accomplir les quelques autres tâches obligatoires de la vie scolaire à Wintermoor. Chaque chapitre du jeu vous donne également l'opportunité d'accomplir des missions secondaires pour les autres étudiants de l'établissement. Rien de bien palpitant, ces missions se résument souvent à voyager entre les différents bâtiments de Wintermoor pour parler à différentes personnes. Bien qu'elles soient totalement facultatives pour terminer le jeu, ces missions sont l'occasion de récupérer divers objets propres à l'un des personnages de votre équipe. En effet, chaque personnage peut équiper un objet qui modifie sa manière de combattre. Cela peut se traduire aussi bien par l'accès à une nouvelle compétence que par la modification d'une compétence existante. On voit ainsi un sort faire plus de dégâts s'il touche plus de trois cibles côtoyer un nouveau sort permettant d'attaquer plusieurs fois par tour. On notera que si l'on ne peut équiper qu'un seul objet en début de partie, un second emplacement devient disponible dans le dernier tiers du jeu, ce qui ouvre la porte à quelques possibilités de combinaisons.

upgrade
fiche de personnage

Synchronisation des monstres

Examinons maintenant l'aspect combat du jeu. Chaque rencontre (le jeu en annonce une quarantaine) oppose trois de vos personnages (parmi les sept que vous débloquez au fur et à mesure de votre progression) à un groupe plus ou moins important d'ennemis. L'objectif est souvent d'éliminer tous les ennemis, mais certains combats ont parfois des conditions de victoires supplémentaires. Le système de combat en lui-même est assez classique : chaque équipe joue l'une après l'autre et vous pouvez jouer vos personnages dans l'ordre que vous voulez. Chaque personnage peut durant son tour effectuer un déplacement et lancer une attaque. Classique. Le jeu se montre même assez basique dans les possibilités qu'il offre. Les personnages ne possèdent ainsi qu'une ou deux attaques de bases complétées par des tactiques de combats. Ces tactiques sont des super-attaques qui utilisent des points de tactique, une ressource commune à toute l'équipe et qui se gagne en infligeant des dégâts avec les attaques de base. Le jeu met un véritable accent sur ces tactiques et bien gérer la génération de points et leur utilisation est souvent la clé d'un combat réussi. Il n'est en effet pas rare que le tableau de score de fin de combat vous sanctionne pour ne pas en avoir utilisé suffisamment.

Mission
Mission

Je vais toutefois le préciser sans attendre : Wintermoor Tactics Club ne me semble pas être destiné à un public bouffant du tactical au petit déjeuner. La cible semble ici plutôt être le novice qui veut découvrir le genre en douceur. Le jeu ne propose ainsi pas de choix de difficulté, mais vous laisse la régler à votre goût. Un simple détour par les menus vous permet ainsi d'augmenter les points de vie de votre équipe, de diminuer celle de vos ennemis ou même d'activer un "no-fail mode" dans lequel vous ne rencontrerez jamais la défaite en combat. Ni même l'échec sur une condition secondaire d'ailleurs. On se retrouve avec des plateaux de jeu de taille très réduite et un système de jeu assez simple à prendre en main. Mais cette simplicité n'implique pas que le jeu est trop facile. Les premiers chapitres se déroulent sans accrocs, mais dès la moitié du jeu, on commence à réfléchir un peu plus à la composition de son équipe, aux objets que l'on choisit d'équiper et à la meilleure manière de combiner tout ça pour s'en sortir avec la meilleure évaluation possible en fin de combat.

pas toujours si simple

Jet de diversité : échec critique

Je l'ai déjà dit, le jeu combine ces combats tactiques tout à fait correct avec du Visual Novel dont il hérite des défauts. Difficile en effet de ne pas noter le côté très statique du jeu, Alicia étant souvent le seul élément mouvant dans les décors. On peut faire la même remarque pour les illustrations lors des dialogues (anglais uniquement, le jeu n'est pas traduit en français) qui se répètent beaucoup. Le summum de la répétition est toutefois atteint par la musique du jeu, tellement entêtante qu'elle en devient soûlante bien avant les 12 heures nécessaire pour terminer le titre. Le jeu a également quelques petits problèmes d'ergonomie qui rendent certaines actions un peu pénibles (lancer une attaque sur une case occupée par un équipier par exemple), mais ça reste supportable. Pour en finir avec les points plus négatifs, je regrette que la fin de l'histoire parte un peu en cacahuète. Une cacahuète qui transpire l'amour des jeux de rôle sur table et de la fantasy en général, certes.

20200509190405_1.jpg

Conclusion

S'il n'est pas exempt de défauts, principalement dans sa partie VN, Wintermoor Tactics Club rattrape bien le coup sur sa partie tactique. Dans l'embouteillage des tacticals de ces dernières semaines, le jeu peut occuper un rôle de porte d'entrée au genre. Pas trop long ni très cher (le jeu est disponible pour un peu moins de 15 euros sur Steam), il semble donc être un pari peu risqué pour un débutant.

Test réalisé par Grim sur PC grâce à une version fournie par l'éditeur.

Réactions (2)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Wintermoor Tactics Club ?

0 aime, 0 pas.

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.