Aperçu de Port Royale 4 - Tous les chemins mènent au Rhum

Cela faisait maintenant presque une décennie que le dernier Port Royale était sorti (2012, si ma mémoire est correcte) et voila que le nouvel opus n’est plus qu’à quelques portées de canons de la release finale !

Alors, allons jeter un œil et voir ce qu’il en est.

20200727001146 1

Pour rappel, la série des Port Royale est une série de jeu de simulation économique à la grande époque de la flibusterie dans les caraïbes. Et qui dit économie à cette époque dit évidemment « pirate. » Tout d’abord, vous passez par les tutoriels qui vous expliquent les bases du jeu et je vous assure, c’est totalement nécessaire. Les mécaniques sont subtiles à comprendre et pas toujours très intuitives si on n’est pas passé par là. Vous apprenez à gérer votre navire, vos transports, vos villes, réaliser des missions, bâtir des industries, etc. à travers les Caraïbes.

Une fois celles-ci effectuées, vous voilà livré à vous-même dans le mode campagne qui se décompose en plusieurs volets (j’en parlerai plus avant à la sortie, quand on aura une vue objective sur le contenu, mais sachez que durant la bêta il y avait déjà quoi faire) et qui commence par les Espagnols, seule nation jouable dans la bêta, mais aussi la nation la plus présente dans les mers à cette époque et donc la plus facile à aborder pour un commerçant débutant. Car oui, votre objectif final est toujours de bâtir une fortune dans le Nouveau Monde. En opposition de l’Espagne, vous avez bien entendu la France, l’Angleterre et les Néerlandais. Vous pouvez choisir une des classes de départs, vous donnant des avantages divers en cours de jeu (le commerçant ne paye pas de droit dans les villes où il commerce, etc.). Il y a 4 classes : commerçant, aventurier, corsaire, pirate.

20200727001004 1

Chaque port possède ses industries, sa production et ses besoins. À vous de dénicher les bons filons commerciaux pour décrocher quelques voyages lucratifs et augmenter votre influence sur les villes. Les marchandises sont variées, allant des produits de première nécessité à des produits de luxe.

1252640 screenshots 20200520023816 1

De plus, chaque ville produit plusieurs marchandises, qui y sont du coup moins chères que partout ailleurs, toujours dans cette envie de se faire de l’or. Évidemment, à un moment, vous vous retrouvez avec une petite flottille et l’incapacité de la gérer en temps réel. Pas de soucis, le but étant de créer des routes commerciales en indiquant plusieurs ports où faire escale, et d’y assigner vos navires, ceux-ci font le trajet que vous avez planifié automatiquement. Par contre, au niveau ergonomie… peut mieux faire. C’était déjà un problème dans le 3, il faut croire qu’ils n’en ont pas tiré la leçon. Impossible de voir, d’un coup d’œil, quels sont les articles les plus prisés pour les favoriser dans vos voyages. Je pense qu’il peut encore y avoir des efforts à ce niveau-là avant la sortie officielle. Ils ont le temps, la bêta court déjà depuis plusieurs semaines et la sortie n’est prévue que pour le 25 septembre.

Une autre voie exploitable est la gestion des villes. Après avoir acquis une bonne réputation dans une cité en tant que commerçant, vous pouvez acheter un permis de construction vous permettant de gérer (dans une certaine mesure, au départ) la ville et ses industries. Au début, c’est plus une question d’influence pour finir par la contrôler totalement. Toutefois, vous ne pouvez pas construire tout et n’importe quoi n’importe où : chaque ville possédant son écosystème, vous êtes limité par les possibilités de la région.

20200708131524 1

Évidemment, avec tant d’enjeux économiques, nous ne pouvions pas éviter les conflits armés, que ça soit entre nations ou avec des pirates convoitant vos biens. Le système de combat est un système au tour par tour. Sur des cartes hexagonales, votre adversaire et vous déplacez à tour de rôle votre (ou vos) navire(s). Vous avez la possibilité de choisir vos munitions (boulets classiques ou avec chaînes, par exemple, pour abattre les mâts et diminuer la mobilité des navires adverses) ou encore d'aborder le navire. Des stats assez claires indiquent le nombre de forces vives à bord et l’état du navire. Vous pouvez, si vous vous placez habilement, tirer deux fois par tour (1 tir par côté du navire) et vous déplacer. Le système n’a rien de révolutionnaire et n’est en soi pas très passionnant, mais il a le mérite de faire ce qu’on attend de lui.

Comme je l’ai dit plus haut, il y a aussi la possibilité de jouer pirate, ce qui fait que ce gameplay aura sûrement beaucoup plus d’importance en tant que joueur que si vous jouiez commerçant (pour lequel la fuite est une fin très honorable).

1252640 screenshots 20200611225853 1
20200622150852 1

À deux mois de sa sortie, le jeu est néanmoins très propre et je n’ai pas eu de bug significatif. Certaines mécaniques pourraient être améliorées, mais je referai le point fin septembre, à la sortie officielle du jeu.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Port Royale 4 ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant