Vers Dragon Age 4, évolutions de l'histoire et spéculations

Au fil de ses jeux, BioWare s'est taillé une réputation de raconteur d'histoires et avec les grandes sagas que sont Mass Effect et Dragon Age, ils ont su créer des univers qui leur sont propres, univers étendus au-delà des jeux vidéos en romans, bandes dessinées et même en films d'animation.

Suite du dernier succès critique et financier du studio, le prochain Dragon Age attire aujourd'hui les regards avec la récente diffusion d'une vidéo making off du jeu.

Les fans de la saga sont toujours bien présents et actifs et les spéculations vont bon train sur le prochain épisode. Évidemment la vidéo a été décortiqué, mais la plus grande sources d'informations vient du roman Tevinter Nights sorti en début d'année (pas encore traduit). Petit état des lieux des évolutions de l'histoire depuis la fin de Dragon Age Inquisition et de son DLC Trespasser.

/!\ Attention, ce qui suit contient des spoilers importants sur la fin de Dragon Age Inquisition, de Trespasser et du roman Tevinter Nights /!\

Rappel des événements d'Inquisition et du DLC Trespasser

Dans Inquisition est révélé que l'Empire elfique d'autrefois n'a nullement été vaincu par l'Empire tevintide, mais s'était écroulé de lui-même. La vraie nature de Flemeth est aussi dévoilée : en elle réside l'esprit de Mythal, une ancienne et très puissante Elfe de l'époque de l'Empire, qui avait été trahie et tuée par ses camarades et avait trouvé refuge dans la femme, elle aussi trahie. Une autre créature, le Dread Wolf, s'est opposée à ces Elfes. La fin du jeu montre que Solas est ce fameux loup lorsqu'il parle avec Flemeth et semble absorber ses pouvoirs.

Trespasser fait la lumière sur les événements qui ont eu lieu en des temps anciens et qui ont provoqué la fin de l'Empire Elfique. Cela est expliqué par Solas, qui se révèle être Fen'Harel, The Dread Wolf, un très puissant Elfe de jadis.

Elven Pantheon

L'Empire elfique était régi par une poignée d'Elfes ayants acquis d'immenses pouvoirs, les Evanuris. Cependant, la plupart d'entre eux étaient arrogants et inconsistants, pouvaient être cruels et se faisaient la guerre entre eux ; c'était finalement un règne néfaste. Mythal s'opposa à eux, et Solas, alors ami proche et puissant elfe lui aussi, organisa une résistance pour libérer son peuple de l'oppression. Les Evanuris, qui le craignaient, lui attribuèrent alors le nom de Dread Wolf. S'ensuivirent des successions d'affrontements et des manoeuvres, aboutissant à l'assassinat de Mythal, provoquant chagrin et colère chez Solas. Ne pouvant tuer les Evanuris, il créa le Voile et les bannit par-delà le monde physique. Cet acte fut produit depuis le château de Solas à cette époque, Fort Celeste. Néanmoins, la création du Voile eut des effets catastrophiques. Cela coupa la connexion consciente des gens avec l'Immatériel, les affectant dans leur nature. L'Empire elfique, qui avait un lien très étroit avec l'Immatériel, se trouva comme fissuré, brisé ; des lieux importants se sont effondrés. Ainsi, la civilisation des Elfes de l'époque subit de plein fouet ces changements dans la réalité et s'écroula... Solas, épuisé par ses actions, sombra dans un profond sommeil et se réveilla peu avant le début des évènements d'Inquisition. C'est lui qui a donné l'Orbe à Corypheus, car il n'était pas assez puissant à son réveil pour l'utiliser.

Solas FB Trespasser

Trespasser montre un Solas aux pouvoirs grandement restaurés qui a passé les deux années depuis la victoire sur Corypheus à rassembler en secret des fidèles Elfes, à se constituer un réseau d'espions et à acquérir des informations. Lors de la discussion avec lui, Il explique son intention de déchirer le Voile, afin de restaurer le monde d'avant et faire s’élever de nouveau le peuple elfe. Cependant, comme il l'explique cela détruira en partie le monde actuel et la civilisation établie. Les Qunari, qui semblent bien au courant des affaires de Solas, tentent de l'arrêter. Les dirigeants de l'Inquisition, eux, entreprennent de se rendre là où il est susceptible de trouver le plus d'informations sur la magie et les moyens pour contrecarrer les plans de Solas, Tevinter !

Place maintenant à ce qui est narré dans les différentes nouvelles de Tevinter Nights

Seule une partie des histoires du livre, celles semblant toucher à la trame principale, seront évoquées ci-dessous. Néanmoins, les autres nouvelles comprennent aussi quelques informations potentiellement intéressantes sur le monde de Dragon Age et peuvent parler de personnages connus.

The Horror of Hormak by John Epler

H_greywrada_0.jpg

Dans une forêt de Nevarran, les Gardes des Ombres Ramesh et Lesha sont en mission de sauvetage pour trouver le Garde Jovis, un ami personnel proche de Ramesh, et le reste de son expédition minière. Ils trouvent un survivant qui semble avoir sombré dans la folie et se mutile ; un étrange liquide grisâtre le parcourt. Ils trouvent alors une entrée vers les Tréfonds, avec l'inscription Hormak en runes naines.

Ils sont attaqués par une Engeance ayant grossièrement muté. Malgré l'avertissement des autres Gardes de ne pas poursuivre leur route, Ramesh et Lesha vont plus loin dans les Tréfonds. Ils découvrent alors des ruines qui semblent exclusivement elfiques. Une image est répétée plusieurs fois et représente un suppliant, une prêtresse ou une reine et un monstre. Une autre montre des rois et reines elfiques se tenants devant une cour de suppliants agenouillés. Dans une chambre, ils trouvent une grande étendue de liquide visqueux et grisâtre au-dessus de laquelle est suspendue un immense cristal de lyrium jaune-vert.

Le garde Jovis, qui a muté en monstre, garde assez de conscience pour dire que le boire transforme les gens et qu'il faut détruire cette piscine, qu'il ne faut pas qu' "elle" puisse l'avoir à nouveau. Lesha se sacrifie afin de faire s'effondrer les ruines et permettre à Ramesh d'avertir les autres Gardes, car cet endroit n'est qu'un des douzes représentés dans les peintures murales.

Callback by Lukas Kristjanson

Skyhold_Exterior.jpg

Sutherland (DAI), Voth (DAI) et Shayd (DAI) sont envoyés pour enquêter sur Fort Celeste, préservé, mais défiguré après le Conseil Exalté (DLC Trespasser). Sutherland soupçonne que son équipe a été envoyée parce qu'elle est suffisamment petite pour disparaître. Leur échec donnerait aux fonctionnaires l'autorisation d'effacer définitivement l'héritage de l'Inquisition. Ils trouvent l'un des gardiens vidé, cloué à l'écurie de sa propre main. Les autres ont été démembrés, leurs parties du corps suspendues aux cages de la colonie. Le coupable se manifeste rapidement : un démon de Regret, dont le corps est formé à partir du plâtre des peintures murales de Solas. Le démon a plusieurs yeux et ressemble à un loup qui a absorbé un dragon. Il prétend être le regret d'un dieu. Cela neutralise Voth et Shayd, mais Sutherland n'est pas affecté, car il n'a pas de regrets lorsqu'il s'agit de l'Inquisition. La sauvegarde arrive comme prévu : Rat, son écuyer, mais aussi Dagna (DAO, DAI), Harritt (DAI), Morris (DAI), Cabot (DAI) et Elan Ve'mal (DAI), des gens assez fidèles pour se taire, assez petits pour disparaître. Avec la confiance de ses amis en lui, Sutherland attire le démon, en disant qu'il regrette d'avoir agi seul, en utilisant ses amis et le moment présent, tout comme le démon lui-même. Ensuite, le reste de la compagnie de Sutherland attaque et le renvoie à l'immatériel. Avec Fort Celeste de nouveau en sécurité, la Divine Victoria écrit une proclamation, félicitant ceux qui ont servi l'Inquisition, mais leur disant de ne pas tenter de se rendre à Fort Celeste et de laisser le passé les guider vers une nouvelle direction.

 

Genitivi Dies in the End by Lukas Kristjanson

Par commission spéciale du Cercle Intérieur de l'Inquisition, Philliam, un Barde, Frère Genitivi (DAO) et Sœur Laudine sont envoyés en expédition dans les Plaines Silencieuses pour découvrir la véritable histoire du panthéon elfique. Ils sont accompagnés de Mateo, un Lord of Fortune (une guilde de chasseurs de trésors). Dans son récit de leur aventure, Philliam dit qu'ils ont trouvé une bibliothèque elfique qui "est tombée" dans les tréfonds quand Arlathan (l'ancienne Capitale des Elfes) "est tombée". L'Antaam (un genre de groupe de recherche Qunari ?) arrive peu de temps après eux, dirigé par Rasaan (comics Dragon Age: Those Who Speak), à la recherche du vrai nom du Dread Wolf. Alors qu'elle interroge les prisonniers sur leurs vrais noms, Laudine se révèle comme mage et attaque. Dans la confusion, Philliam, Genitivi, Laudine et Mateo s'échappent à la surface. Philliam et Genitivi sont mortellement blessés lors de la rédaction du rapport à l'Inquisition. Mateo, seul survivant de leur expédition, envoie finalement le rapport à Varric Tethras. Philliam, Genitivi et Laudine ne sont en fait ni morts ni tranquilles, mais se cachent de Rasaan avec Mateo à Rivain. Genitivi note que Philliam a pris de nombreuses libertés dans son manuscrit. Ils décident de continuer à écrire leurs avertissements, mais sous des noms différents. Genitivi révèle qu'il a déjà écrit sous un pseudonyme, celui de Randy Dowager.

 

Eight Little Talons by Courtney Woods

Caterina Dellamorte, Première Talon (Assassin ?) des Corbeaux Antivan, appelle à une réunion extraordinaire des Huit Talons pour discuter des moyens de se défendre contre l'invasion potentielle des Qunari. Lors de leur  assemblée, plusieurs Talons sont assassinés les uns après les autres : Lera Valisti, Giuli Arainai et Dante Balazar. Après qu'Andarateia Cantori (comics Dragon Age: Deception) ait déjoué une tentative d'assassinat sur Viago De Riva (comics Dragon Age: Deception), ils découvrent Emil Kortez, l'assassin. Il révèle que les Qunari l'ont approché pour éliminer les autres Talons en prélude à une invasion pacifique, les croyant quand ils ont dit qu'Antiva ne serait pas obligé de se soumettre aux Qun. Les quatre Talons restants, Caterina, Viago, Teia et Bolivar Nero, tuent Kortez pour sa trahison. Ils sont déterminés à faire regretter le Qunari

 

Half Up Front by John Epler

Vadis, reniée par son père magistère pour sa relation avec l'Elfe Irian Cestes, est embauchée par une mystérieuse femme elfique pour voler la folie de Dumat, considérée comme un morceau de la ville noire. Lorsqu'ils infiltrent le palais, ils découvrent que l'artefact a déjà été volé par les Qunari. Dans la voie d'évacuation utilisée par les voleurs précédents, Vadis trouve une réplique de la folie de Dumat et une note qui leur permet de suivre les voleurs jusqu'à Kont-aar. Vadis et Irian montent à bord du dreadnought Qunari sur lequel l'artefact est stocké. Lorsque Vadis trouve l'artefact, une Elfe apparaît et la paralyse par magie. Elle révèle qu'elle agit pour le Dread Wolf et que la réplique trouvée par Vadis était la vraie, tandis que ce que les Qunari ont apporté à bord est en fait un ancien artefact qui attire la magie en lui-même puis explose. En engageant Vadis pour le vol, elle avait l'intention d'impliquer un mage Tevinter dans la destruction d'une colonie pacifique qunari, ce qui éliminerait toute chance de paix entre Tevinter et les Qunari. Quand Irian la neutralise, l'Elfe ingère du poison pour éviter d'être capturée. Utilisant la magie du vent, Vadis et Irian emmènent le navire en mer, à plus de quatre miles à l'extérieur de Kont-aar. Au moment où ils retournent à terre sur un canot de sauvetage assisté par magie, le dreadnought explose, créant une explosion cataclysmique qui envoie un mur d'eau vers Kont-aar. Alors que la vague atteint des centaines de pieds à l'intérieur des terres, elle ne semble causer que des dommages minimes à la colonie. Vadis et Irian sont amenés devant un agent de Ben-Hassrath, Gatt. Après avoir entendu leur explication, il révèle que les Ben-Hassrath ont également été amenés à voler la folie de Dumat par un agent de Fen'Harel dans leurs rangs. Il les remercie d'avoir déjoué le complot et d'avoir sauvé la vie de ses hommes à bord du dreadnought. Il les avertit qu'ils sont maintenant connus du Dread Wolf et les dirige vers un nain de Kirkwall qui voudra entendre leur histoire et leur donner une chance de riposter.

 

The Dread Wolf Take You by Patrick Weekes

H_ashwarria_0.jpg

Charter (DAI), un espion de l'Inquisition, appelle à une réunion des meilleurs espions de Thedas pour partager des informations sur Solas et ses plans pour restaurer l'empire des anciens Elfes. Un assassin du Cartel, un Mortalitasi, un exécuteur d'au-delà de la mer et un barde orlésien rencontrent Charter à Hunter Fell, dans une taverne appelée The Teahouse. L'assassin du Cartel dit que Solas veut l'idole de lyrium, récupérée de la statue de Meredith (DA II) grâce à une potion et que plusieurs personnes ont été tuées dans leur sommeil, comme lors d'un mauvais rêve, y compris des Nains. La Mortalitasi dit qu'elle a été attaquée par le Dread Wolf dans l’Immatériel alors qu'elle utilisait l'idole de lyrium dans le cadre d'un rituel avec un mage Tevinter. Elle décrit le Dread Wolf comme une bête lupin à six yeux de la taille d'un dragon. Il l'a accusée d'avoir menacé toute la création avec son utilisation imprudente de son idole et a affirmé que sa vie serait perdue si elle liait plus d'esprits. Une armée d'esprits l'a attaquée dans le monde réel à travers une faille après l'effondrement du rituel. Le barde orlésien affirme avoir vu Solas récupérer l'idole dans une maison de vente aux enchères à Llomerryn. Alors qu'ils commencent tous à s'accuser mutuellement de mentir, Charter se rend compte que Solas se fait en fait passer pour le barde (portant un masque de dragon et de longues boucles blondes) et qu'il a transformé l'exécuteur en pierre avec une touche pour l'empêcher de parler. Elle demande la vie sauve et il la lui accorde, mais tue l'assassin et la Mortalitasi. Il prétend qu'il n'a d'autre choix que de mettre en œuvre son plan, qu'il sauvera le monde et que les Elfes qui restent, comme Charter, pourraient même trouver un meilleur endroit. Il dit également que révéler son plan à l'Inquisiteur dans Trespasser était un moment de faiblesse et qu'il n'est pas un dieu, seulement orgueilleux, entêté et insensé. Il lui demande de s'excuser auprès de l'Inquisiteur lorsqu'elle se présentera à lui, puis s'en va.

 

Qu'attendre du contenu de Dragon Age 4 : The Dread Wolf ?

Conceptgame9

D'après les informations connues actuellement, Solas serait en possession de tout ce dont il a besoin pour son plan. L'objectif du jeu devrait donc être de l'empêcher de le mener à bien.

Il semble établit qu'il serait possible de continuer à jouer l'Inquisiteur.

Conceptgame8

Sur une des images se trouve une épéiste apparemment membre des corbeaux d'Antivan, endroit convoité par les Qunari. Elle semble chercher un moyen de contrer le Dread Wolf. La question est de savoir quelle place la conquête d'Antivan par les Qunaris a dans ces histoires. Est-ce que cela sera un lieu parcourable dans le prochain jeu ?

Des images montrent des choses apparemment fereldiennes. Le territoire pourra-t-il être exploré librement ?

Dorian, qui apparait sur une des images, s'en va à la fin d'Inquisition pour prendre la succession des affaires de famille et une place importante dans la direction de Tevinter. S'il semble peu probable qu'il soit là en tant que compagnon, sa présence semble évidente, peut être comme un conseiller ou comme Morrigan dans Inquisition ?

Conceptgame12

Les Gardes des ombres et les Engeances semblent revenir sur le devant de la scène et une des images semble être une forteresse de la Garde d'après les drapeaux. Quel rôle auront-ils dans la suite de l'histoire ?

Quels sont les liens entre les Engeances, les différents Lyrium et les Elfes d'antan ?

Bref il y a beaucoup de spéculations sur ce qui pourrait être présent dans le prochain jeu Dragon Age, et rappelons que beaucoup de choses peuvent encore changer à ce stade du projet. Toutefois, une chose est sûre : Bioware continue d'étendre et d'exploiter l'univers qu'ils ont créé.

Réactions (2)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Dragon Age 4: The dread wolf rises ?

3 aiment, 1 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
5,4 / 10 - Moyen