Test de Secret Files 3 - Jusqu'au bout de l'ennui

Ce troisième opus des jeux Secret Files reste dans la lignée des précédents et met à nouveau en scène Nina dont le mari est kidnappé lors de leur mariage. La Switch accueille le portage avec une mise à jour graphique de ce point and click à l'ancienne qui risque de ne plaire qu'aux fans de la licence.

banner

Ancien déjà à l'époque

Si la plupart du temps on contrôle Nina, le jeu nous permet de temps en temps de contrôler un autre personnage, comme lors de cette introduction en Égypte ancienne où l'on contrôle un brigand qui tente de brûler un parchemin.
Ceci fait office de tutorial pour ceux qui n'auraient jamais joué à ce style de titre, mais dès le départ on ressent une de la lourdeur dans l'utilisation de l'interface.

Cette impression n'est pas compensée par les graphismes et les animations qui, sans être infamants, m'ont fait penser aux designs qu'on peut voir lors de sessions du code de la route, sans charme ni personnalité.
Cependant, je pense que le pire côté réalisation est la transition entre les zones : on a l'impression que le jeu se coupe ou plante, car on se retrouve face à un écran noir très abrupt avant le chargement de la nouvelle zone, les effets sonores étant coupés de la même façon.

Même du côté des effets sonores, on a des ratages comme certains sons trop forts et d'autres trop faibles, ou le son d'échec d'utilisation d'objet qui n'a rien à voir avec ce qu'on essaye de faire en plus d'être agaçant tant on l'entend souvent.

Comme dans tous les point and click modernes, il est possible de faire apparaître à l'écran des indicateurs permettant de voir quelles zones sont réactives et c'est une bonne chose, car ces zones ne ressortent souvent pas du décor et seraient difficile à trouver sans aide. Ces zones sont souvent trop nombreuses et si cliquer pour rien peut faire partie du plaisir de jeu quand l'interaction entraîne un commentaire amusant, il n'en est rien ici : on est dans le sérieux... l'ennui.

Il se dégage du titre une impression d'austérité. D'une part parce que l'ambiance est globalement contemporaine et ne présente que peu l'occasion de faire des lieux chatoyants, mais surtout dans le gameplay lent et lourd. Moi qui déteste avoir dans ce genre de jeu des inventaires pléthoriques, j'ai pas mal souffert à essayer des interactions plus ou moins logiques entre deux objets, parfois simplement parce que j'étais à court d'idée, mais aussi parce que j'avais mal cliqué lors d'une interaction qui était pourtant correcte et du coup je passais à côté de la solution.

Osef files

Je suis tout à fait conscient que démarrer avec ce troisième opus n'aide pas à s'attacher aux personnages. Mais il y a une part de responsabilité chez les créateurs du jeu qui auraient dû, d'une façon ou d'une autre, mieux présenter les personnages et ne pas faire comme si n'importe quel joueur les connaissait. Je suis sûr que la scène du mariage en début de jeu fera plaisir aux fans quand moi j'étais surtout déçu de l'aspect technique.

La lourdeur à la manette et les incessants allers/retours dans l'inventaire deviennent rapidement pénibles et plombent également l'envie de jouer. Heureusement, le jeu se situant dans un univers réaliste, il y a souvent une logique des interactions. Néanmoins, dès que ça se compliquait, j'ai régulièrement fait appel à une soluce tant j'ai trouvé que le jeu rend l'exploration plus rébarbative qu'amusante.

Notons quand même qu'en tactile l'interface se montre beaucoup moins horripilante et rend le jeu beaucoup plus agréable à manier.

Cerise moisie sur le gâteau sans goût : aucune traduction française, il faudra comprendre l'anglais ou l'allemand pour profiter du jeu.

Donc à moins d'être un fan des Secret Files je conseille de passer votre chemin sur ce point and click, il en existe d'autres bien plus prenants et mieux faits, comme Irony Curtain.

Testé par Aragnis sur Switch avec une version fournie par l'éditeur.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Plateformes Nintendo Switch, Windows
Genres Point n Click, contemporain, historique

Sortie 13 septembre 2012 (Europe) (Windows)
3 septembre 2020 (France) (Nintendo Switch)

Que pensez-vous de Secret Files 3 ?

1 aime, 0 pas.
Note moyenne : (1 évaluation | 0 critique)
5,3 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.