Gamescom 2019 - Aperçu de Marvel's Avengers

Square Enix m’a fait déroger à mes règles de me concentrer sur les petits titres avec ce second AAA venant de chez eux. J’ai été voir Marvel's Avengers

logo2.jpg

Je ne vous cache pas, je suis un pro-Marvel depuis que je suis gamin. Je suis un peu frustré parce que ma licence préférée est traînée dans la boue (les 4 fantastiques) dans tous les supports, mais soit… Les Avengers, c’est ma came.

Notre visite chez Square Enix en ce qui concerne Marvel's Avengers a été une présentation générale, mais surtout, une démo jouable de l’introduction. Ça fait plaisir de pouvoir essayer ce titre.

Avant toute chose, il faut savoir que Marvel's Avengers ne dépend nullement du MCU. Les droits octroyés pour la création du jeu couvrent l’ensemble des Avengers donc, ultérieurement, on pourra voir d’autres personnages emblématiques de l’équipe de super héros la plus puissante de la planète (oui, j’ai demandé pour les X-men, ça viendra).

06
07

L’histoire que couvre le jeu est totalement inédite et n’a rien à voir avec les comics et/ou les films. Au début de la présentation, on se balade dans une grande fête organisée par les Avengers, l'A-Day, quand tout à coup, tout déraille. Une attaque violente a lieu sur la ville de Los Angeles et les Avengers se lancent à l’assaut pour défendre les civils. Malheureusement, l’attaque est terriblement violente, fait énormément de victimes ; Capitaine America se sacrifie pour défendre la nation et… les Avengers sont entièrement désavoués.

10

5 ans plus tard, AIM prend la place des super-héros dans le cœur des Américains. Une super IA gère la sécurité nationale et reprend le rôle de défense qu’avaient les super-héros dans le monde. Évidemment, une super IA ça doit partir en carafe quelque part… et ça ne loupe pas. L’IA déraille et prend le contrôle de tout, en fait. Qui peut avoir assez de force et de courage pour lutter contre elle ? Les Avengers, bien évidemment. Il faut donc reformer l’équipe et partir lutter contre l’hégémonie que cette super IA a prise sur le monde.

09

L’histoire est donc double : il faut sauver le monde et sauver les Avengers.

Les super-héros jouables à la sortie sont Iron Man, Hulk, Thor, Captain America et Black Widow.

Par contre, j’avoue avoir eu du mal avec ce choix parce que dire « on n’est pas lié au MCU » et prendre le casting des films, ce n’est pas très sérieux (mais c’est assurément très marketing). Le casting original des Avengers, c’était Hulk, Thor, Iron-Man, l’homme-fourmi et la guêpe. Le casting de Stan Lee et Jack Kirby, dans les années 60. Mais bon… on les verra sûrement ultérieurement.

01

En début de partie, ce à quoi on a pu jouer à la Gamescom, on enchaîne les 5 personnages pour découvrir leur gameplay respectif. Si, évidemment, il y a des similarités de contrôle, leur gameplay est vraiment très différent l’un de l’autre. Ceci explique le nombre réduit de personnages jouables au lancement : en créer un nouveau demande certainement énormément de travail, surtout en termes d'équilibrage. On me dira qu’un Captain America contre Hulk ou Thor, c’est sensé être un no-match, mais pour la jouabilité d’un jeu, il est important que l'équilibrage soit de qualité. Le résultat est de qualité et offre des sensations très similaires à ce que j’ai ressenti en jouant à Spider-Man, l’année dernière : l'impression qu’on joue vraiment le personnage tel qu'on le connaît. De plus, ça en met plein la vue. Le fait que ça soit en QTE aide évidemment à rendre tout cela impressionnant (c’est scripté), mais rassurez-vous : il n’y a que cette première partie qui l’est. Passé le tutoriel, le jeu devient un jeu en monde ouvert avec une carte mondiale qu’on peut explorer.

02

Sur cette carte, on voit plusieurs missions disponibles, à explorer selon vos priorités. Elles sont classées en catégories ; missions de campagne (Hero Mission), mais aussi des missions annexes. Une de ces catégories, nommée Warpzone, permet de jouer en coopération en ligne et de choisir le héros qu’on incarne. Ça débloque aussi d’autres missions.

Square Enix a annoncé que tout le contenu supplémentaire viendrait gratuitement (nouveaux personnages, etc.) et que la boutique en ligne sera 100% cosmétique. Pour ma part, je salue cette initiative, car ça permet de jouer au jeu sans restrictions. Pour les collectionneurs, passer à la caisse pour du cosmétique n’est pas spécialement dérangeant tant que les développeurs n’en abusent pas. Il faut dire que c’est un choix assez sensé, les héros ayant traversé les générations, ils ont tous une belle série d’uniformes différents.

Selon la façon dont vous jouez, vous pouvez faire progresser vos personnages. Cela signifie que vous devez faire des choix concernant les compétences que chacun d’entre eux possède. Du coup, si vous décidez de jouer en ligne avec un autre joueur qui jouerait le même super-héros que vous… rien ne dit qu’ils seront similaires !

Au niveau technique, le titre accuse un peu de retard visuellement, mais je trouve tout de même le jeu agréable à l’œil, très dynamique.

Bref, un Seiei impatient est entré dans le stand de Square Enix… et un Seiei encore plus impatient en est sorti.

Le jeu sortira le 15 mai 2020 sur PC, Xbox One et PlayStation 4.

Réactions (22)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Marvel's Avengers ?

1 aime, 3 pas.
Note moyenne : (4 évaluations | 0 critique)
4,5 / 10 - Peu intéressant