Aperçu de Marvel's Avengers - La déchéance des Vengeurs

Face à un public pour le moins dubitatif après ses apparitions en vidéo au fil des mois, le Marvel's Avengers imaginé par Crystal Dynamics se révèle enfin dans une bêta tout au long du mois. Celle-ci est d'abord accessible aux précommandes avant de s'étendre peu à peu à tout le monde, selon les plateformes, les week-ends des 14 et 16 août puis 21 et 23 août prochains. En attendant, on a pu s'y essayer pendant un week-end sur sa bêta fermée PlayStation 4 pour vous proposer cet aperçu.

MarvelsAvengers.jpg

Il était une fois les Avengers

MarvelsAvengers_51.png
La promotion de Marvel's Avengers n'a pas été de tout repos : à quelques semaines de sa sortie, le jeu a tout le mal du monde à convaincre après de nombreuses bandes annonce cinématiques et séquences de gameplay qui en ont refroidi plus d'un. Mais avec une licence extrêmement forte, le "jeu service" multijoueur a une carte à jouer. On le sent dès les premiers instants d'une bêta plutôt chiche en contenu scénarisé, préférant nous raconter ses systèmes de jeu plutôt que son histoire. Cependant, si vous êtes curieux et n'avez pas déjà vu les trailers qui racontent le début de l'histoire, la bêta nous montre la déchéance des Avengers lors du "A-Day", un jour lors duquel leurs armes se sont retournées contre eux, poussant le public à se détourner et à chercher refuge et sécurité du côté d'un scientifique mégalomane à la tête de la société A.I.M. Se limitant à deux petites missions scénarisées, dont celle du pont que l'on a déjà vu plusieurs fois en vidéo, la bêta reste énigmatique sur l'histoire, se contentant de nous expliquer que l'on a pour objectif en incarnant Kamala Khan (Ms. Marvel) de réunir les Avengers pour les remettre sur le devant de la scène. On va être honnête : le bout d'histoire ne nous a pas scotché, car si Kamala Khan est terriblement sympathique, la narration et la mise en scène sont classiques et génériques au possible.

MarvelsAvengers_4.png
Le coeur de cet aperçu est du côté des systèmes de jeu, qui font ressembler à s'y méprendre le titre de Crystal Dynamics à un certain Warframe. Décomposé en missions relativement courtes avec des objectifs qui se répètent (récupérer des objets, défendre des positions...), toutes accessibles depuis la table des opérations, le jeu emprunte énormément dans sa structure au célèbre free to play. À l'exception qu'ici, les héros se débloquent via l'histoire. On se retrouve donc seul avec des compagnons contrôlés par l'IA, ou en coopération en ligne jusqu'à quatre, à arpenter des niveaux relativement grands, mais très linéaires aux quatre coins de la carte, chaque niveau ayant ses récompenses définies et toutes sortes de secrets à récupérer : des collectibles (couvertures de comics), des coffres (équipements) et autres salles secrètes qui regorgent d'équipements rares. En effet, là aussi Marvel's Avengers n'invente pas grand chose en reposant sur un système de loot qui ressemble à beaucoup d'autres jeux avant lui, le genre où chaque équipement est représenté par une couleur qui symbolise sa rareté. Des ressources permettent évidemment d'améliorer l'équipement, mais dans l'ensemble il n'y a pas grand chose de palpitant dans ce système qui a déjà fait ses preuves et dont les fans ou les détracteurs ne risquent pas de changer d'avis avec ce jeu. Heureusement, le titre parvient à nous accrocher un peu plus sur son système de combat. Bien qu'ils ressemblent parfois à du button-masher avec une technicité pas franchement évidente (un coup faible, un coup fort, une esquive, trois coups spéciaux), les combats sont dynamiques et offrent un vrai sentiment d'impact sur les coups donnés, notamment lorsque l'on utilise les compétences spéciales propres à chaque personnages ou leurs coups ultimes qui se déclenchent en chargeant une barre de puissance. Malheureusement, tous les héros ne se valent pas : Hulk et Thor ont tendance à être plutôt lourds et pénibles à manier tandis que Captain America, Iron Man, Black Widow et Ms. Marvel surprennent dans des combats plus rythmés que les vidéos ne le laissaient penser avant que l'on touche enfin au jeu. Tout n'est pas parfait, il manque souvent de fluidité entre les enchaînements, les combats ont tendance à devenir brouillons lorsque les ennemis sont plus nombreux et il manque certainement de combos pour tenir sur la durée, mais le premier contact s'avère assez plaisant tant on apprécie les styles de combats bien identifiables de chaque héros. Toutefois, le jeu pêche à équilibrer les combats et s'avère parfois trop simple : les petits servent de chair à canon tandis que les ennemis gros et lents semblent incapables de nous toucher pour peu que l'on se serve de l'esquive. Finalement, il n'y a que les ennemis qui nous tirent dessus de loin qui peuvent poser problème, et encore : c'est vite réglé avec les héros les plus à l'aise à distance.

MarvelsAvengers_26.png
À ce problème d'équilibrage s'ajoute une répétitivité déjà pénible alors que l'on n'a passé qu'un week-end sur la bêta. Les objectifs se répètent, les environnements différents sont nombreux, mais le level design est si peu inspiré que les niveaux tendent à se ressembler et, pire encore, il n'y a pour le moment pas trop de diversité dans les types d'ennemis affrontés. Le jeu tente d'apporter un peu d'originalité avec des ennemis qui manipulent certains éléments, obligeant à utiliser le stuff adéquat pour améliorer notre défense face à l'élément en question, mais cela reste pour le moment assez anecdotique. Heureusement, le système de progression n'est pas désagréable, avec des héros qui accumulent chacun de l'expérience lorsqu'on les sélectionne pour une mission, pouvant débloquer des compétences actives et passives avec des points d'expérience durement gagnés. L'arbre de compétences était toutefois limité dans la bêta, mais il y avait déjà de quoi gagner en puissance assez rapidement. On espère quand même que le jeu complet proposera un contenu plus diversifié, tant sur les missions que les compétences à débloquer, sinon on risque de tourner en rond beaucoup trop rapidement pour un titre qui prétend être un "jeu service" avec l'espoir d'une exploitation et des mises à jour sur plusieurs mois ou années. 

La bêta qui fait du Thor

MarvelsAvengers_91.png
D'autant plus que les développeurs ont bien des choses à améliorer d'ici à la sortie. Calibré pour la coopération, le jeu nous a par exemple empêché d'accéder à une salle secrète en solo, car le mur ne pouvait être détruit que par Hulk : impossible d'indiquer à l'IA, qui contrôlait Hulk, notre volonté de casser le mur. Certes, cela incite à la coopération et à monter le niveau de chaque héros (d'autant plus qu'il est impossible de sélectionner le même héros qu'un partenaire), mais cela peut être très frustrant quand on joue seul. Encore plus dans cette bêta fermée durant laquelle le matchmaking ne fonctionnait pratiquement pas, ne nous laissant qu'un très court aperçu de ce qui devrait constituer le principal intérêt du jeu : jouer en coopération avec des amis. Cependant, la coopération n'est pas tout, et les développeurs devront faire en sorte que l'IA ne soit pas complètement inutile en solo, surtout si on a l'intention à un moment ou un autre de faire et refaire en boucle la même mission pour débloquer un équipement spécial.

MarvelsAvengers_57.png
Enfin, on a eu une véritable déception visuelle. Tout d'abord, sachez que la bêta à laquelle nous avons pris part a eu lieu sur PlayStation 4. Très rapidement, quelques problèmes se sont posés à nous : le framerate est très instable et peine à tenir les trente images par seconde lorsqu'il y a de l'action (c'est-à-dire, à peu près tout le temps) alors que le jeu semble utiliser une résolution dynamique qui a tendance à s'affoler. Il suffit de se retrouver face à quatre ou cinq ennemis et de déclencher quelques coups pour voir l'image se flouter et devenir très pixelisée, avant de reprendre une forme plus flatteuse quand l'action se calme un peu. Certes, l'utilisation d'une résolution dynamique n'est pas rare de nos jours, mais les changements se voient beaucoup trop et empiètent largement sur la qualité visuelle du titre. Et c'est un vrai problème : alors que la version PlayStation 4 pourrait être préférée par certains joueurs pour du contenu qui lui sera exclusif, on se retrouve là face à un jeu qui peine à tourner correctement.

Conclusion

Fort grâce à la licence, Crystal Dynamics a également le mérite de proposer un jeu franchement pas désagréable à jouer, bien au contraire. Les combats sont sympathiques et on voit très bien de quelle manière on pourrait s'amuser avec des amis lors de la sortie le 4 septembre prochain. Mmalheureusement, cette courte bêta nous interroge déjà sur le contenu et sa pertinence, ainsi que les multiples soucis techniques et visuels auxquels les développeurs font face. Pas convaincus pour le moment, on reste quand même curieux de voir si le jeu pourra nous accrocher avec son histoire et la coopération, car c'est probablement pour le plaisir de parcourir l'univers Marvel avec des amis que le jeu coopératif pourra tirer son épingle du jeu. Car ça fonctionne vraiment : contrôler les héros Marvel dans ce type de jeu est particulièrement séduisant et ce serait mentir que d'affirmer qu'on ne s'est pas amusé pendant ce week-end d'essai. Toutefois, en attendant d'en voir plus, cette bêta ne rassure pas vraiment, car il n'y a pas grand chose d'intéressant au-delà de la licence.

Aperçu réalisé par Hachim0n sur PlayStation 4 à partir d'un code fourni par l'éditeur.

Réactions (17)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Plateformes PlayStation 4, Stadia, Windows, Xbox One
Genres Action, aventure, espionnage, fantastique, futuriste, super héros

Bêta fermée 7 août 2020 (PlayStation 4)
14 août 2020 (Xbox One)
14 août 2020 (Windows)
Bêta ouverte 14 août 2020 (PlayStation 4)
21 août 2020 (Xbox One)
21 août 2020 (Windows)
Sortie 4 septembre 2020

Que pensez-vous de Marvel's Avengers ?

1 aime, 2 pas.
Note moyenne : (3 évaluations | 0 critique)
4,7 / 10 - Moyen

Aucun jolien ne joue à ce jeu, aucun n'y a joué.